Forum Y***~ Y***~H*****
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kohana Natsume

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/11/2011

It's a secret!
Âge: 20 ans
Pouvoir: ///

MessageSujet: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 11:28

Une journée habituelle, malheureusement. C'est ce qui attendait la jeune femme. Une journée où elle se ferait trimballer dans les rues par son propriétaire afin d'être vendu à un inconnu. La plus part des hybrides étaient traités ainsi. Comme tous les matins, la demoiselle à la chevelure d'orée s'habilla avec les habits sales et délavés que son propriétaire lui avait donné. C'est ensuite le visage inexpressif qu'elle rejoignit ses semblables dans la salle de rassemblement. Là, plusieurs petits groupes furent fait et ils partirent ensuite pour différents endroits de la ville. Enchaînés, les hybrides furent traînés jusque dans un camion. Le regard vers l'extérieur, la jeune femme ne pensait à rien, si ce n'est peu être d'être libre et de se balader où elle le voudrait. Ou alors d'avoir un maître digne d'être à ses côtés, ce qui n'allait sûrement pas être le cas vu l'endroit où se diriger ce véhicule. Ils ne tardèrent pas à arriver près d'un bar très peu fréquentable. Descendant du camion et aidant les plus jeunes, la jeune femme remarqua certains regards sur elle et les autres. Des regards de craintes, des regards amusés ou encore équerrés. Elle répondit à ses personnes des yeux de félins assoiffés de sang. Les passants reprirent leur route immédiatement. Après quoi, les hybrides entrèrent dans le bâtisse du diable.

Une fois à l'intérieur, uns à uns, les esclaves furent présentés et vendus en majorité. Quant à elle, elle passa dans les derniers. Devant la scène, beaucoup de personnes apprécièrent les formes de la demoiselle ou encore ses cheveux mais il y avait un détail qui ne plaisait à personne : son regard. Lorsqu'elle se trouvait dans la vente aux enchères, elle ne souriait pas, elle montrait un regard vide d'émotion. Plusieurs acheteurs demandèrent à ce qu'elle sourit mais il en était rien, même sous la violence du propriétaire, qui était furieux de ne pas réussir à la vendre, depuis le temps qu'il l'avait. Les enchères terminaient, il ne restait que quelques hybrides dont elle. Restant près de ses semblables pour les réconforter, le marchand arriva, furieux, et demanda à la demoiselle de l'accompagner à l'arrière du bar. La porte donna sur une petite ruelle sombre où personne ne passait.

Droite, et regardant son 'maître' avec un regard simple et vide, comme à son habitude, elle reçu un sermon, qui lui passa au dessus de la tête. Elle en avait tellement reçu que cela ne lui faisait absolument plus rien. Cependant, et voyant qu'elle n'écoutait pas, le marchand ne pu retenir sa colère et frappa l'hybride avec toute sa force. Elle se retrouva à terre, et commença à prendre des coups de pieds dans le ventre alors que son supérieur, lui, continuait toujours de la rabaisser. Lorsqu'il s'arrêta, elle s'aida de ses mains enchaînés pour se relever légèrement. Le visage caché par sa frange, elle releva légèrement celui-ci afin de dévisager l'homme en face d'elle. Les yeux de la jeune femme avait totalement changé : ils étaient plus félins, plus meurtrier que jamais. En voyant une telle chose, l'homme fut sûrement apeuré et encore plus énervé qui la frappa au visage. Une nouvelle fois à terre, elle ne se releva pas cette fois, et alors qu'elle allait avoir à nouveau le droit à une sanction, elle entendit un drôle de bruit, comme si quelqu'un venait de bloquer un coup de poing. Ce qui fut sûrement le cas, puisqu'après cela, elle entendit une voix inconnu. Tournant légèrement le visage, elle vit un jeune homme avec une chevelure grise et des yeux bleus océans. Même si elle le montrait pas, au fond d'elle, elle était surprise de voir quelqu'un intervenir... et surtout, elle était soulagée de voir qu'il y avait encore des personnes bonnes dans ce monde. Afin, elle ne se fit pas trop d'illusion non plus, peut être que cette personne voulait simplement la sauver pour abuser d'elle. Il fallait attendre la suite des évènements pour savoir qui il était vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi Jill

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 26
Localisation : La où il pleut que 10 fois par ans

It's a secret!
Âge: 19
Pouvoir: personne malheureusement

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 11:56

Qu'il était bon de pouvoir aller là où on le souhaitait, Jill n'avait pas perdu de temps pour sortir dés que les premières lueurs du soleil se firent voir au travers des fenêtre du pensionnat. Marchant aléatoirement dans les rues de la grande ville il se demandait bien ce qu'il pouvait faire. S'isoler et lire un livre ? Faire des recherches ? Ou simplement vagabonder ? Difficile de choisir, certes il aimait lire, mais les livres n'étaient pas infinis et les recherches demandaient d'avoir au préalable des données de recherches. Chose qu'il n'avait pas encore, soupirant, il se disait que par défaut, il devait choisir le vagabondage. Ainsi, il décidait d'aller ici et là sans vraiment avoir de but précis, comme d'habitude donc. Il portait un blouson noir en cuir et une jean de la même couleur, ses chaussures aussi étaient noires, non non, il n'allait pas à un enterrement. Pour preuve il avait un t-shirt blanc. Bref, il finissait pas se poser sur un banc où il entendit des rumeurs. Elles parlaient de ventes très étranges du côté du bar au sud...

Piqué par sa curiosité, Jill se relevait et partait vers l'endroit dont il était question. Bien qu'au final ça ne ressemblait qu'à un groupe d'ivrogne se préparant à une orgie, il ne voyait pas du tout de quelle étrange vente il était question... Analysant la situation, il finissait par comprendre, du trafic d'humains... Bien qu'un humain avec des oreilles de chats, ça reste relatif. C'est alors qu'il entendit du bruit dans une ruelle... Des fracas et une voix qui s'élevait... Faisant craquer les os de ses mains, il avançait dans la ruelle avant de voir un homme qui battait visiblement quelqu'un. Sans laisser le moindre temps de réaction à l'homme, il fonçait vers lui et déviait le coup de poing que l'homme allait porter à la jeune fille avec le plat de la main avant de saisir son bras dans la continuité de son geste et de le propulser loin de la personne qui se faisait frapper. Jill avançait alors avec lui, le regard mauvais et le visage neutre.


" C'est pas très bien de frapper quelqu'un comme ça, une fille en plus, t'es une sorte de frustrée de la vie ?"

Après une longue explication, Jill comprenait que ce gars-là était un vendeur "d"hybrides" comme il appelait ça, et que cette fille faisait fuir la clientèle... Cependant ces arguments-ci n'étaient pas vraiment très convainquant et donc, Jill disait au marchant qu'il avait deux solution,s lui laisser cette fille et il oubliait tout ou bien se plaindre et il dépenserai ses gains en frais d'hôpitaux. L'homme finissait par abdiquer et remettre les clés des chaines de la jeune fille au garçon. Ce dernier vint ouvrir lesdites chaines et donnait la clé à la crinière blonde.

" Fais ce que tu veux, tu es libre à présent et ne te fais pas reprendre."


Haussant les épaules, Jill traçait alors son chemin dans les ruelles, ne voulant pas sortir sur la grande avenue suite au ramdam qu'il venait de faire. Au moins, sa journée n'était pas vide d'intérêts, il avait fait sa B.A du jour. Bien qu'il avait été obligé d'être assez expéditif. Mais d'un côté, il n'était pas plongé dans les regrets, il ne supportait pas ce genre de sous-hommes qui faisaient de telles choses alors même qu'il était impossible de vivre plus de 23 ans dans se monde et que l'on pouvait donc peu profiter d'un liberté. Poussant un "tss" significatif, il ne voyait pas qu'il était suivit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohana Natsume

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/11/2011

It's a secret!
Âge: 20 ans
Pouvoir: ///

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 13:03

D'autant plus surprise par les actes que venaient de faire cet humain, la demoiselle se remit sur ses pattes et se releva avec méfiance cependant. Elle écouta son sauveur déclarer que si son propriétaire avait l'intention de s'enfuir pour avertir n'importe qui sur cet accident, il terminerait avant tout à l'hôpital. La féline regarda la scène sans bouger, ni même dire quoi que ce soit. Le marchand finit par laisser tomber et donna les clefs à l'homme aux cheveux gris. Lorsque ce dernier s'approcha d'elle, elle ne bougea mais resta tout de même sur la défensive au cas où, et elle arbora un regard plutôt froid; mais celui-ci changea lorsqu'elle fut libéré de ses chaînes. Le yeux plutôt grands ouverts, elle était surprise de voir ça et surtout d'entendre qu'elle était libre maintenant. Libre? Que signifiait ce mot? Elle ne le savait pas, elle qui avait vécu tout sa vie jusqu'à présent enfermé pour des expériences ou pour de la vente. Se frottant le poignet, elle ne souffrait plus du frottement du métal sur sa peau. Se retournant pour regarder l'homme qui lui avait donné sa liberté, elle le fixa jusqu'à ce qu'il disparaisse. Qu'allait-elle faire maintenant? Elle n'avait jamais choisi son chemin, on l'avait toujours fait pour elle, alors que faire? En se posant ces questions, elle trouva sa réponse.

Elle regarda le ciel qui se trouvait au dessus d'elle, ou plus exactement, les toits. Après plusieurs bonds sur les murs en s'aidant des rebords de fenêtre qu'il pouvait y avoir pour rejoindre l'extérieur de la ruelle, elle pu voir alors un spectacle qu'elle n'aurait jamais penser voir dans sa vie. L'horizon avec comme paysage, une partie de la ville avec sa populace qui se déplace comme des petites fourmis. C'était magnifique; mais il ne fallait pas traîner. Courant sur le toit, elle suivit la rue que le jeune homme avait emprunter. Après quelques coups d'oeil par-ci par-là, elle le retrouva. Elle fixa en haut de son toit. Elle se demandait encore pourquoi un humain sauvait une hybride. Quoi qu'il en soit, il l'avait aidé et elle devait le remercier en échange. Elle regarda autour d'elle et remarqua une espacement entre deux immeubles. Elle regarda en contre bas et ne vit personne. Elle en profita pour descendre en sautant. Une fois les deux pieds sur terre, elle quitta l'impasse pour rejoindre la grande avenue. Les gens la regardaient bizarrement, cela était dû aux vêtements qu'elle devait porter. Ne faisant pas attention à ses regards, elle retrouva le garçon qui continuait sa route. Elle le suivit en restant sur le trottoir opposé au sien. Durant cette filature, elle ne garda pas toujours son regard sur lui, afin de ne pas attirer son attention et par moment, elle s'arrêtait devant des vitrines pour que les passants ne la trouvent pas davantage étrange. Maintenant, elle devait attendre que ce garçon se retrouve seul ou isolé des habitants, ce qui allait sûrement être difficile.

Alors qu'elle le suivit encore, elle le vit entrer dans un tunnel. Elle fronça les sourcils. Avait-il remarqué quelque chose et il voulait lui tendre un piège? Ou passait-il par la pour rentrer chez lui? Elle hésita mais pris quand même la décision de pénétrer dedans, avec prudence et sans faire de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi Jill

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 26
Localisation : La où il pleut que 10 fois par ans

It's a secret!
Âge: 19
Pouvoir: personne malheureusement

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 15:12

Marchant encore et toujours, il finissait par avoir une sorte de sentiment qui l'étreignait, portant son regard discrètement vers l'arrière, il pu voir une ombre se déplacer dans les hauteurs, était-il l'homme qui était suivit ? Difficile de le dire, concrètement, il n'y avait qu'une seule façon de savoir. Accélérant son pas et rendant ses trajectoires plus chaotiques, il allait forcer la personne qui le suivait à changer aussi de direction et.... Bingo ! C'était bel et bien une sorte de filature, Jill eut alors une idée lumineuse, continuant de marcher, il finissait par trouver une sorte de renfoncement, un tunnel pour piétons si vous voulez. Y pénétrant, il finissait par tourner, se cachant dans un renfoncement. Il attendit quelque minute et finalement l'ombre mystérieuse arrivait, la laissant passer, il quittait sa cachette se retrouvant derrière elle mais gardant une certaine distance, sait-on jamais. Quelle fut sa surprise de voir que la personne en question était la fille de plus tôt.

" Tu as des progrès à faire pour ce qui est de suivre quelqu'un. Étrange façon de profiter de sa liberté ahahah. Et donc, pourquoi me suis-tu ?"

Regardant la jeune fille se tourner, il vit qu'elle était sur ses gardes, étrange personne, suivre quelqu'un mais être sur ses garde à propos de cette personne, en général n'évitait-on pas les gens qui ne nous inspiraient pas confiance ? Se grattant nerveusement ne crâne comme pour montrer que la situation et surtout le lieu était étrange, il fit volt-face en lui faisant signe de le suivre, elle s'exécuta et se mit à le suivre... Jill commençait à se demander si elle n'avait pas vu en lui une sorte de chevalier blanc qui deviendrait son protecteur. Si tel était le cas ce serait bien problématique. Une fois sortie du tunnel, il tournait immédiatement sur la droite, se retrouvant sur un grand axe, il préfèrait nettement ça aux ruelles. Mais pas la jeune fille visiblement qui hésitait de quitter lesdites ruelles. Souriant légèrement, Jill lui disait qu(il n'y avait rien à craindre.... Avant de finalement constater les vêtements qu'elle portait.


" Finalement... On va rester dans les ruelles, je veux pas passer pour un violeurs ou un fétichiste de la soumission. Direction la boutique de vêtements... Quelle fille ennuyeuse"


Retournant dans la ruelle avec la jeune fille toujours dans son ombre, il commençait à désespérer, ne voulait-elle pas au moins dire un mot ? Juste un histoire de couper net ce malaise qui s'installait doucement entre les deux personnes ? C'est finalement lorsqu'ils arrivaient près d'un magasin de vêtement que ce silence fut brisé par Jill qui lui dit

" Bon, on va acheter des vêtements, parce que ta tenue là, c'est vraiment crade et louche... Va voir la dame la-bas et demande lui de t'aider."


Ainsi il laissait la jeune fille se débrouiller avec la femme, pourquoi faisait-il cela alors qu'il allait encore plus passer pour une sorte de chevalier saint ? Et bien il ne voulait pas se trimbaler avec une loque vivant derrière lui, non pas pour qu'elle n'ait pas honte, mais car les rumeurs se propageaient très vite dans ce genre d'endroit et qu'il ne voulait pas en être l'objet. Attendant avec patience, il vit finalement la jeune fille sortir de la cabine d'essayage... Et surtout la marchande lui donnait le prix, ah ils ne perdaient pas de temps ceux-là... Payant la femme, il sortit ensuite avant de dire

" Bref, c'est quoi ton nom ?"

Cette question posée, il attendait des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohana Natsume

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/11/2011

It's a secret!
Âge: 20 ans
Pouvoir: ///

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 17:37

Se retournant rapidement avec les sourcils froncés, elle fut surprise par la voix de l’homme qu’elle suivait. Elle était sur la défensive depuis le début, c’est pourquoi elle avait adopté une position de contre-attaque mais lorsqu’elle vit qu’il ne s’agissait que de lui, elle reprit son visage naturel et se remit droite. Elle devait s’améliorer pour la filature ? C’était certain, même si son but premier n’était pas vraiment de se cacher. Ses vêtements en étaient la preuve : elle ne passait pas inaperçu. Et avant même qu’elle ne réponde à la question de cette filature alors qu’elle pourrait profiter de sa liberté, l’homme fit volte-face et lui demanda de la suivre. Sans aucune hésitation, elle resta dans l’ombre du garçon.

Une fois à l’extérieur, elle fut menée jusque dans une grande rue, où elle hésita de se rendre un instant avant de s’y faufiler avec son guide. D’après la tête qu’il tirait, il remarqua enfin le style vestimentaire de la demoiselle. Finalement, ils retournèrent dans les ruelles afin de se rendre dans une boutique de vêtements où ils arrivèrent rapidement. Ce garçon semblait bien connaître les moindres recoins de la ville on dirait. Quoi qu’il en soit, elle entra dans la boutique à la demande de son guide. Une fois à l’intérieur, elle regarda dans tout les sens jusqu’à ce qu’une vendeuse vienne la voir en lui demandant si elle pouvait l’aider. Sans même dire un moment, elle comprit immédiatement que notre demoiselle avait besoin de nouveau vêtements. La vendeuse indiqua donc la cabine puis elle se balada dans le magasin pour prendre plusieurs vêtements. Une fois dans la cabine avec les vêtements reçus, elle commença à s’habiller mais lorsqu’elle sortit, la vendeuse fut surprise de voir que notre amie n’avait pas de sous-vêtements. Elle demanda à la demoiselle de retourner dans la cabine et elle partit chercher les dits sous-vêtements. Une fois en main, la jeune femme ne savait pas trop quoi faire, c’est pourquoi la vendeuse dut lui expliquer.

Après cette longue affaire, notre demoiselle sortit enfin avec un assortiment fort joli : un petit débardeur blanc avec une jupette de couleur opposé qui était de la même couleur que la veste ; avec ça, des petites bottines. Elle n’était pas trop à l’aise avec ces nouveaux vêtements mais elle les trouvait ravissant tout de même et heureuse de les avoir. Sortant de la boutique, elle vit le garçon et ce dernier lui demanda son nom. Elle se tourna vers lui et tendit son poing fermé, avant de le retourner et de montrer des clefs. Il s’agissait des clefs qui l’avaient libéré il y a peu de temps. Tout en faisant ce geste, elle osa enfin prononcer quelques mots.

« Je… avoir pas de nom… »

A cet instant, on aurait dit une enfant qui parlait, pourtant, son timbre de voix était très doux à entendre et il s’agissait bien d’une voix de femme et non d’une enfant. Après ces quelques mots, elle resta silencieuse un instant en regardant l’homme qui se trouvait en face d’elle. Puis elle ajouta.

« Tu… libérer moi. Tu… être maître. »

Ce n’était pas vraiment compréhensif mais il fallait réfléchir un peu pour comprendre. Elle n’attendait plus que la réponse toujours en tendant les clefs de sa liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi Jill

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 26
Localisation : La où il pleut que 10 fois par ans

It's a secret!
Âge: 19
Pouvoir: personne malheureusement

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 18:43

La jeune fille ne trouvait pas de réponses dans un premier temps, avant de finalement tendre les clés de ses chaines elle lui déclarait alors qu'elle n'avait pas de nom, c'était assez contraignant... Non le plus problématique était qu'elle semblait vouloir que Jill soit son maitre. Il n'était pas vraiment un grand fan de l'asservissement, mettant son cerveau en route, il se demandait comment se sortir de cette situation, il se souvenait alors d'un livre qu'il avait lu auparavant. L'histoire d'un fille qui ne savait rien sur le monde et qui suivait le protagoniste partout, ce dernier était un jeune soldat qui tentait de mettre fin à l'esclavagisme dans un guerre, alors il ne voulait pas que la jeune fille la suive, mais finalement, il décidait de la garder un peut comme on garderait une aimée ou une sœur ainsi il pu surmonter ses blocages, Jill n'avait qu'en faire de même. Commençant à marcher, il semblait toujours réfléchir, pour commençait il fallait un nom à la jeune fille... Celui qu'avait ses parents c'était... Kohana. Quant au prénom... Natsume était le premier qui lui venait à l'esprit, un nom qu'il avait aussi lu dans un livre, mais n'allons pas tous les raconter. Se tournant vers la jeune fille il dit alors

" Kohana Natsume... Tu t'appelleras comme ça à présent, ça te va ?"

N'attendant pas de réponse il prit les devants sans même répondre à la question d'être maitre ou non, le second soucis qui se posait était le langage de la jeune fille, bien qu'il n'était pas stupide et arrivait à comprendre, ça finirait, sur le long terme, par poser des problèmes. Le meilleur lieu pour s'occuper de ça c'était sans hésitation une librairie, il fallait louer des livres afin qu'elle puisse apprendre progressivement depuis le début. Jill n'aurait aucun problème à l'aider pour cette tâche, mais tout allait dépendre de la volonté de la jeune fille à vouloir apprendre le langage humain... Bien qu'elle semblait déjà en avoir les bases. Ainsi entrant dans la librairie il partit dans le rayons adéquate et prit de nombreux livre qu'il désirait emprunter sur une longue durée. Comme ces livres étaient rarement utilisés, le magasinier accepta sans vraiment broncher. Sortant de la librairie, Jill finissait par remettre le sujet du tutorat un peu spécial sur le tapis.

" Pourquoi veux-tu que je sois ton maitre ? Tu peux être libre à présent, vivre pour toi en étant toi-même ton maitre, je ne te comprends pas, petite chose. Tu m'intrigues."

En effet la curiosité de l'ange était piqué au vif, lui qui était si instruit, et pourtant devant lui se tenait une chose curieuse dont le cœur et l'esprit étaient insondable, son sang était presque en ébullition devant ce mystère qui se tenait devant lui, les hybrides... Humains sans l'être, aux esprits si étranges, ne sont-ils finalement pas plus malin que la plupart des humains qui les asservissent ? Et pourtant ils sont si dociles, Jill avait vraiment envie de se lancer dans des études approfondies sur la jeune fille... Oh ne pensez pas qu'il veut la disséquer, simplement... Passer plus de temps avec elle, mais la notion de maitre le dérangeait toujours.

" Un maitre hein... Cela ne met-il pas aux même niveaux que ces traitres déchus ?... Oh ne prête pas attention à mes bêtises, je radote ahaha"


Disant ceci, il attendait patiemment les réponses de la jeune fille tout en continuant à marcher, cette dernière dans son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohana Natsume

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/11/2011

It's a secret!
Âge: 20 ans
Pouvoir: ///

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 19:05

Attendant une réponse, elle ne l’obtient pas immédiatement. Le garçon fit d’abord demi-tour et reprit la route. Elle rangea alors les clefs dans sa veste avant de suivre l’homme comme son ombre. Marchant silencieusement, il fut brisé par la voix du garçon qui venait de prononcer un nom pour la jeune femme. Montrant un brin de surprise elle dit.

« Ko...ha...na… Na...tsume. »

Elle prononça à plusieurs reprises ce nom afin de bien réussir à le dire, se tût, puis elle sourit. Elle avait enfin une identité. Kohana Natsume. Elle était heureuse à présent. Voila ce que voulait dire être libre. Ressentir les choses autour de soi et avoir une personne à qui se confier. Même si elle ne le connaissait pas depuis longtemps, Natsume lui faisait confiance. C’est pourquoi elle continua de le suivre jusqu’à un endroit qui lui était inconnu jusqu’à présent. A l’intérieur se trouvait de drôle de chose, constitué de plusieurs bouts de papier. Elle se demandait bien pourquoi il était entré dans un endroit pareil. La demoiselle en fit de même mais resta à l’entré en regardant autour d’elle. Il y avait des personnes qui tenait ses objets étranges dans la main alors que d’autres étaient entourés des étagères.

Après quelques instants d’attente, il revint enfin avec à la main plusieurs de ses objets. Elle ne posa pas de question pour le moment, elle ne fit que le suivre, comme à son habitude pour l’instant, du moins jusqu’à ce que le sujet principal retombe. S’arrêtant, elle mit l’une de ses mains dans une poche de sa veste avant de prendre une nouvelle fois la parole.

« Tu… avoir libéré moi. Tu… n’avoir pas fait… mal. Je veux… servir toi. »

Plus elle s’écoutait parler, plus elle se disait que ses phrases étaient vraiment tordu et qu’il faudrait changer ça assez rapidement si elle voulait communiquer plus facilement avec lui. D’ailleurs, elle ne connaissait toujours pas son nom. Elle décida donc de demander mais avant de le faire, il avait continué ses phrases.
Elle serra le poing et changea son regard. Elle s’approcha et le fixa droit dans les yeux.

« Non… tu… être différent. Si tu… ne vouloir pas de moi…. Apprends…moi… parler. »

Natsume voulait demander gentiment, mais elle ne connaissait pas les mots puisqu’elle ne les avait jamais entendu. En espérant qu’il ne le prenne pas mal, elle lui tendit une nouvelle fois les clefs.

« Tu… rendre à moi quand… je avoir terminé… apprentissage. »

Elle voulait être libre, c’est sur, mais elle n’y arriverait pas seul. Pour argumenter les raisons pour qu’il le garde, elle ajouta avec difficulté.

« Je… pouvoir aider toi. Je… être agile, et je…savoir servir de mes mains… Je… pouvoir faire beaucoup… chose »

C’est presque avec un air de pitié qu’elle termina sa phrase. Son regard était dur à comprendre et pourtant, elle voulait exprimer ce qu’elle voulait dire. Elle espérait que cet homme pourrait l’aider et qu’elle lui rendrait par la suite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi Jill

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 26
Localisation : La où il pleut que 10 fois par ans

It's a secret!
Âge: 19
Pouvoir: personne malheureusement

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 19:46

Elle semblait heureuse de son identité, tant mieux alors, Jill avait aussi connu cette bénédiction, obtenir une identité alors qu'il n'en avait pas, bien sur il était bien plus jeune que ne l'était la crinière dorée. Enfin tant que ça lui convenait, ça allait parfaitement. Finalement elle s'exprimait sur ses raisons, disant qu'elle voulait le servir car il l'avait libéré et qu'il ne lui avait pas fait de mal. Quelle naïveté, pourtant, cette pureté, c'était comme une sorte d'aimant qui attirait de plus en plus la curiosité du jeune homme. Elle ajoutait presque immédiatement que s'il ne voulait pas d'elle, alors il pouvait juste lui apprendre à parler et ensuite elle le laisserait, s'il avait bien comprit du moins. Bien sûr elle n'avait pas totalement tort difficile de profiter de la liberté si on trahissait ses origines juste en parlant... Puis finalement, elle se faisait dorer le blason disant qu'elle était agile, habile et qu'elle était du genre à savoir faire plein de choses. Jill se mit bien évidemment à rire, d'une voix mature mais franche. Il dit alors:

" Ah ah ah ah tu fais une sorte de CV à l'oral ? Bon faisons plus simple, restes avec moi si tu veux, je vais t'apprendre à lire et écrire, mais en échange... J'aimerai que tu me laisses t'étudier, je ne te ferais aucun mal ne t'en fait pas, je suis pas une sorte de mad scientist."

Toujours en riant il reprenait la marche, cette fille était assez marrante, difficile de dire si c'était le fait qu'elle s'exprime mal qui soit marrant ou bien le fait qu'elle tentait de faire de son mieux qui faisait rire Jill, mais en tout cas elle avait gagnée puisque le jeune homme acceptait, bien qu'il n'aimait pas trop l'idée d'être un maitre, il s'y ferait bien pendant au moins un temps. Reprenant donc la marche, il se souvint d'un détail assez intriguant... Il avait complétement oublié de se présenter, ce n'était pas vraiment malin, c'était une chose qu'il oubliait étrangement souvent ces temps-ci. Tournant la tête il dit alors à la jeune fille chat:

" Au fait, tu veux peut-être connaitre mon nom. On me nomme de deux façons différentes, Mon nom humain, Jill. Et mon nom d'ange, Zexion. Je préfère que tu m'appelles Jill, mais c'est comme tu préfères. Ravi de te rencontrer, Natsume-chan"

Il se posait alors sur un banc et sortit l'un des nombreux livres qu'il avait acheté plus tôt en donnant un à la jeune fille, il lui expliquait alors comment était disposé le livre, couverture, première page et cætera. Ce livre était un livre pour image apprenant l'alphabet aux enfants, oui ça peut paraitre ridicule comme ça, il faut l'avouer, mais quelqu'un avait dit un jour " des bonnes bases valent mieux que de grandes connaissances mal soutenues" Souriant, il l'aidait à présent à lire les quelques phrase enfantines comme j'ai tel âge, je m'appelle et autre formules de politesses... Heureusement il n'y avait personne qui passait par là à cette heure-ci et dans ce froid...

" Tu comprends ? Je vais te faire apprendre à lire et écrire des choses de plus en plus difficile, je suis curieux de voir tes capacités d'apprentissages !"


Souriant légèrement, il attendait à présent la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohana Natsume

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/11/2011

It's a secret!
Âge: 20 ans
Pouvoir: ///

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 20:05

Heureuse que le garçon accepte finalement la proposition de la jeune femme, cette dernière prit la main de son ami et lui déposa les clefs dans la main avec un sourire, certes il semblait faux et pourtant il était sincère. La seule dans les paroles de l’homme qui lui fit peur un instant était le fait qu’il voulait l’étudier. Bien sur, de mauvais souvenir refirent surface mais pas pour longtemps, puisqu’il voulait simplement voir la jeune femme évoluer dans son milieu. Hochant la tête, l’échange était donc clos. Elle avait à présent une nouvelle vie à construire. Elle déposa son regard sur le ciel nuageux et repensa à ses camarades de son enfance qui n’avait pas pu vivre ainsi. Elle pria instant pour eux avant de rejoindre son maître.

Le suivant à nouveau, Natsume se souvient qu’elle devait demander le nom de son nouveau propriétaire mais il la devança une fois encore. Jill. C’était donc nom. Cela lui allait bien, que Zexion lui collait mieux. Quoi qu’il en soit, les présentations étaient terminées et le contrat conclut. Les choses allaient prendre une tournure nouvelle très rapidement. Lorsque Jill s’assit sur un banc, ce que fit la demoiselle tout de suite après, il lui tendit une des choses qu’il avait achetées dans ce drôle de magasin. Il s’agissait donc d’un livre, c’est ce qui lui permettrait d’apprendre à lire mais aussi à écrire. Cela resplendissait davantage la jeune femme. Ouvrant l’ouvrage, elle vit plusieurs petites images et surtout des phrases. Bien sur, elle ne pouvait pas les lire mais Jill l’aida en lui expliquant les sonorités des syllabes ou encore la signification des mots. C’est alors qu’elle réussit à lire les mots du livre. Puis Jill reprit la parole en disant qui lui apprendrait à lire et écrire, et que cela se corserait au fil du temps. Hochant la tête, elle pointa un mot dans une phrase et se tourna vers Jill.

« M..merci… Jill. »

Puis elle essaya de sourire en imitant le garçon qui l’avait fait plutôt. Puis elle reprit.

« J’apprendre… vite. »

La jeune femme ne perdit pas une minute, et tourna la page suivante où de nouvelles images venaient illustrer les phrases enfantines. Natsume avait peut être certaines bases, mais elle avait encore du chemin à faire. Alors qu’elle lisait, elle entendit quelqu’un crier contre une autre personne. Une fois encore, cela réveilla de mauvais souvenir. Elle quitta le livre pour relever le visage et voir des esclaves qui se faisaient traîner dans un lieu encore malsain. Natsume regardait le spectacle, en serrant l’ouvrage entre ses mains et elle se pinçait la joue intérieur. Elle savait parfaitement qu’elle ne pouvait rien faire pour le moment et pourtant, un jour, elle libérerait ses semblables comme Jill l’avait fait avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi Jill

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 26
Localisation : La où il pleut que 10 fois par ans

It's a secret!
Âge: 19
Pouvoir: personne malheureusement

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 20:54

I have two wings, one is white like snow, the other is black like darkness.

Jill regardait la jeune fille qui semblait prendre du plaisir à apprendre, soudain un cri retentit levant la tête, Jill voyait deux hommes qui trainaient des personnes qui étaient visiblement des hybrides, poussant un soupire, en voyant les deux ivrogne, le jeune ange reportait son intention sur Natsume, il voyait clairement le malaise qui s'affichait sur son visage, elle qui semblait si vivante il y a quelques instants... Il savait qu'il devait faire quelque chose, où ces hybrides serraient surement violées et tuées se relevant il dit simplement à la jeune fille qu'il partait aux toilettes et qu'elle devait l'attendre ici, ça avait tout l'air d'un ordre d'ailleurs. Une fois hors de vu, il mit sur sa tête la capuche de sa longue veste et se dirigeait vers les deux hommes dans les ruelles, approchant d'eux, l'un d'eux hurlaient à Jill de dire qui il était.

" Ze...Xion"


Dit-il d'une voix froide et glaciale. Seul la lueur océan de son oeil droit pouvait se voir dans sa capuche, il approchait doucement des deux hommes... Ces derniers semblaient ne pas comprendre le danger qui guettait devant eux. Une fois à bonne hauteur, Jill agrippait la tête de l'une des hommes avant de pousser violemment celle-ci contre le mur avec toute sa force... Inutile de préciser ce qu'il se passe lorsque le crâne humain rencontre un mur avec autant de brutalité... S'écroulant au sol, mais il ne s'arrêtait pas la, l'ange vint écraser le crâne de l'homme sur le sol avec son pied... S'il s'en remettait, ce fou ne serait guère plus qu'un légume. Il approchait cette fois-ci du deuxième homme qui tenait un couteau, tremblant.

" Misérable et pitoyable humain, Kneel Before Me"


Attrapant le bras de l'homme qui fusait sur lui et le serrant assez pour qu'il mâche son couteau, Jill se saisissait de ce dernier et le plantait droit dans la gorge de l'homme, le laissant tomber au sol... Puis, il fouillait les corps, récupérant les clés des hybrides et les leurs donnant il leur disait qu'elles étaient libre et qu'elles devaient partir loin et tout oublier. Les hybrides ne mirent pas plus de temps que ça a accepter et partir rapidement. Une fois que ce fut terminé, il se retirait et lorsque il eut vérifié que personne ne l'avait vu, il retirait sa capuche et repartit vers Natsume le sourire aux lèvres. Il lui dit alors

" Désolé, être un homme est difficile parfois"

Très trompeuse comme phrase accordons-le, mais l'hybride ne devait pas pouvoir saisir ce genre de phrases tordues, du moins en principe. Se posant à ses côtés, il regardait le livre qui était de nouveau ouvert et dit tout simplement à la jeune fille

" Alors, tu as un peu apprit quelques phrase durant mon absence ? Montre moi, Natsume ! Après je te montrerai ton chez toi ! Tu vas être contente j'en suis certain."


Souriant légèrement à nouveau, il ne laissait rien paraitre de ce qu'il avait fait tantôt... Son nom d'ange complet était Zexion, le sombre conspirateur après tout... Une ailes aussi blanche que la neige éternelle, mais une autre aile aussi sombre que les ténèbres infinis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kohana Natsume

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 23/11/2011

It's a secret!
Âge: 20 ans
Pouvoir: ///

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 21:16

Alors qu’elle attendait patiemment sur le banc, Jill venait de partir pour les toilettes. Le visage froid qu’avait la jeune femme en regardant les deux hommes avaient disparu quand le garçon parla. Après quoi, elle essaya de reposer le regard sur la scène qu’elle avait vu précédemment mais elle les avait perdu de vue. S’apprêtant à malgré tout intervenir, elle se rappela de « l’ordre » que lui avait donné Jill de ne pas bouger d’ici. Attristé certes, elle s’exécuta néanmoins. Bien qu’elle savait ce qui se passait, elle pria simplement et se remit dans son ouvrage. Bien que Jill ne soit pas là, elle essaya cependant de lire les phrases en s’aidant des pages précédentes, c’était difficile mais elle y arriva quand même.

Après quelques minutes d’absence, le garçon revint, tout sourire vers la demoiselle. C’est étrange, elle aurait parié que ce sourire était… différent ; mais cela devait être son imagination puisqu’il semblait heureux d’être près de la demoiselle et de savoir si elle avait continué à apprendre. Hochant la tête significatif d’un oui, elle montra à Jill de quoi elle était capable pour le moment. La phrase était un peu bancale, mais ce n’était pas mal tout de même. Le garçon en rigola un peu mais il l’aida à corriger ses erreurs. Comprenant ce qu’il lui expliquait, Natsume aurait préféré prendre des notes pour retenir. Il faut dire que cette langue n’est pas simple à apprendre, mais elle y arriverait, pour enfin être libre et rendre la pareille à son sauveur et maître. Après avoir fait quelques phrases de plus, il était temps de reprendre le chemin. Natsume rangea le livre avec les autres et prit le sac. Ces livres étaient pour elle, elle se devait donc de les porter. Reprenant le chemin, la demoiselle marchait cette fois sur le côté, presque à la même hauteur que lui. Ils devaient sûrement se diriger vers le « chez elle » que Jill avait évoqué plutôt.

Durant le trajet, Natsume s’arrêta pour observer une vitrine. Elle vit plusieurs objets qui ressemblaient à ceux de son livre. Les pointant légèrement du doigt, elle chuchota le nom de chaque chose. Puis elle reprit rapidement le livre qu’elle avait tout à l’heure et vérifia qu’elle ne s’était pas tromper. Elle avait seulement confondu deux objets qui se ressemblaient mais rien de méchant. Cependant, un peu déçu, elle se consola en disant qu’elle ferait mieux la prochaine fois.
Elle se dépêcha ensuite de rattraper Jill et elle lui demanda.

« C’est quoi… chez soi ? Se manger ? »

En parlant de ça, c’est vrai que Natsume n’avait pas mangé depuis quelques jours maintenant. Même si elle s’était habituée à cela, elle avait cependant besoin de reprendre de l’énergie par moment. Maintenant qu’elle était libre, elle se demandait bien ce qu’elle pourrait manger ou boire à par de l’eau et du pain. Elle attendit la réponse de Jill mais alors qu’elle le regardait, elle remarqua une vitrine étrange de l’autre côté du trottoir. Elle s’arrêta et Jill en fit de même en regardant dans la même direction que la jeune femme. Cette dernière se demandait bien de quoi il s’agissait.

« Bou…la..ge..rie.. »

Puis elle se tourna vers Jill l’air de dire « Qu’est-ce que c’est ? ». Natsume avait encore beaucoup chose à apprendre de la vie extérieur à sa cage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi Jill

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 26
Localisation : La où il pleut que 10 fois par ans

It's a secret!
Âge: 19
Pouvoir: personne malheureusement

MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   Lun 28 Nov - 22:31

Marchant toujours en direction du pensionnat, Jill se mit à rire lorsque la jeune fille comparait le chez-soi à la nourriture, il était vrai que certaine pâtisseries par exemple avaient des noms à tomber par terre, mais quand même. Et bien il fallait supposer que c'était normal pour une personne qui ne savait rien de ne rien savoir. En parlant de pâtisserie, les deux jeunes gens passèrent devant l'une d'entre elle la jeune fille semblait complétement abasourdie par l'odeur qui planait dans l'air, comprenant ce que voulait dire son regard, Jill entrait dans ladite boutique regardant ce qu'ils avaient d'intéressants. La jeune fille semblait loucher sur ce qui était une tartes aux pommes... Et bien pourquoi pas, Jill n'en avait pas mangé depuis des lustres. Achetant ladite tarte il se posait à une table afin de partager le délice sucré avec la jeune fille. Lui montrant comment on dégustait cette nourriture, il restait cependant silencieux. Mais le silence ne pouvait durer éternellement, en effet il se souvenait du quiproquo quant à la signification de "chez-soi"

" Oh.. Natsume, un chez-soi c'est une endroit où tu peux te réfugier, dormir, manger et faire ce que tu veux, en gros, c'est un havre de paix, en quelque sorte, tu vois ce que je veux dire ?"


Il prit alors une serviette et vint essuyer la tarte qu'elle avait au coin de la lèvre en soupirant, c'était un peu comme s'occuper d'un enfant, mais un enfant avec des attributs fort attrayants. Il est vrai qu'il n'y avait pas prêté attention plus tôt, mais la jeune fille était vraiment belle, svelte, sa crinière blonde se mariait parfaitement avec son fin visage, ses yeux exprimait une curiosité et une certaine force d'esprit. Ne parlons pas de ses courbes généreuses et de ses formes parfaitement dessinés... Bref, étrange qu'une telle fille n'ait pas été vendu, surement était-ce ce qui était le plus intriguant, mais là n'était pas la question chaque chose en son temps, il fallait d'abord qu'elle se sente bien aux côté de l'ange, ensuite ils pourraient aviser.

" Bon... à présent rentrons, je commence à être las de marcher partout sans but, tu as le temps de découvrir les chose, ne t'en fais pas Natsume, ne sois pas trop pressée, c'est le meilleur moyen d'outrepasser la vitesse et d'entrer dans la précipitation."

Se levant de table, il sortait alors de la boutique suivit par celle qui allait finalement devenir son ombre, lui qui n'avait pas l'habitude d'être le centre de l'attention... Avec elle à ses côtés, ça allait être difficile de faire autrement... Encore une chose sur laquelle il fallait faire des concessions visiblement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Un jour de liberté ~ (PV : Kusanagi Jill]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic-Youth  ::  :: Ruelles-
Sauter vers: