Forum Y***~ Y***~H*****
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]

Aller en bas 
AuteurMessage
Elena Lied

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Avec Yume, Shizuo et Setsuko ! (Alsace)

It's a secret!
Âge: 16 ans
Pouvoir: Celibataire

MessageSujet: Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]    Mar 11 Oct - 7:31

Elena débarqua dans le jardin du pensionnat de Magic Youth. Elle fut émerveillée par la vision qu'elle eut, l'herbe verte flamboyait et les gouttes de rosées du matin se reflétait sur le soleil. Aucune mauvaise herbe ne dépassait, et le gazon était parfaitement coupé. Le jardin était complètement désert, et la jeune fille avait le choix de l'endroit où elle allait se poser pour avoir son moment de solitude après les évènements des derniers jours. Elle explora très vite le jardin, et choisit un coin ensoleillé qui lui paraissait moins mouillé que les autres. Après avoir posé sa veste, elle s'installa dessus et enfonça ses écouteurs. Très vite elle chercha une musique qui était propice au moment, et opta pour une bonne dose de rock pour la réveiller. Après quelques instants de rêveries, Elena se mit à penser à son arrivée à Magic Youth.

Cet endroit, ça devrait être le rêve pour moi. Pourquoi suis-je encore nostalgique ? Je ne devrais pas. Mon père me manque, il ne m'a rien fait et je l'ai laissé, lui qui avait tout fait pour moi. Je dois arrêter de penser à ça et me concentrer sur mon futur qui va être fantastique. Quoi de mieux qu'être avec Yume ?

Elena se replongea dans sa rêverie et dans un flot de pensée continu qui se mélangeait toutes entre elles. Dans sa tête, tout était troublé. Elle ne savait plus quoi faire, et ne trouva que ne plus y penser et contourner le problème était la meilleure solution. La musique continuait de tambouriner dans ses oreilles et elle balança son pied au rythme de la musique, chantonnant. N'importe quelle chanson pouvait la transporter dans un autre état d'esprit, comme un monde parallèle dans son imagination. Elena adorait cette sensation de légèreté, c'était comme se droguer mais en ne se faisant pas de mal. Elle en oubliait tous ses problèmes, mais malheureusement ils revenaient au galop dès la première occasion.

Je me demande où est Yume, elle doit déjà être en train de se faire plein d'amis. Je devrais peut-être faire de même, et recommencer une nouvelle vie, en oubliant tout mon passé et ainsi pouvoir devenir la fille que j'ai toujours voulu être ! Mais est-ce que ce sera suffisant ? Pourrais-je justement surmonter mon passé... Seul le futur pourra me le dire. Heureusement, j'ai un assez bon pressentiment. Tous les gens qui sont ici doivent avoir un lourd passé tout comme moi, et tous ensemble nous pourrons l'oublier. Peut-être même que de grandes amitiés y naîtront. Je l'espère en tout cas ...

Cette fois-ci, elle ne retourna pas à ses rêveries mais se leva. Il fallait qu'elle se ressaisisse. C'est pour ça qu'elle cria :

"Adieu le passé ! Bonjour le futur !"

Cela ne voulait rien dire mais, elle était contente de pouvoir s'en persuader. Que tout le meilleur était devant elle et que le pire était passé. D'un coup, la jeune fille se retourna et aperçut Yume à l'entrée du jardin.

"Yume ! Justement je pensais à toi. Faudrait qu'on parle un peu, depuis notre arrivée on en as pas eu beaucoup l'occasion. "

Sur ces mots, Elena s'avanca vers elle pour la saluer et la serrer dans ses bras, avec un grand sourire. A présent, elle était persuadé que le meilleur était devant elle et que les années à venir allaient être merveilleuses et certainement les meilleures de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadako Yume

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Alsace

It's a secret!
Âge: 17 ans
Pouvoir: Personne ^^

MessageSujet: Re: Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]    Mer 12 Oct - 8:28

Après tous ces changements précipités, j'étais épuisée mais je ne sentais plus ce poids qui avait pesé pendant si longtemps sur mes épaules : le poids de la douleur et du manque de joie de vivre. Ici tous mes soucis s'étaient comme volatilisés. J'adore la musique, j'avais justement mon bon vieux rock dans les oreilles, c'était mon père qui m'avait transmis cette passion pour la musique et le vintage. J'avais aussi ma précieuse guitare sur le dos, un héritage de ma mère. Alors je pensais qu'un petit coin de verdure pourrait me reposer.

J'espère que ce monde me permettra de remettre les choses au clair dans mon esprit, j'ai vraiment besoin de réfléchir à ce que je vais faire plus tard. Je ne peux pas laisser Mio toute seule pour l'instant, je préfère rester à ses côtés mais je pense qu'ici elle se plaira bien et que sa santé s'améliorera. Si seulement elle pouvait être un peu plus indépendante ... mais bon, elle est encore trop jeune pour se débrouiller sans moi. De toute façon, il vaut mieux rester ici pour le moment, le temps que les choses se calment dans le monde des démons. Et puis avec ma guitare sur le dos et mon rock dans les oreilles, rien ne m'est impossible ! On peut dire que la musique m'aide bien ces derniers temps ^^

C'est ainsi que je découvris le jardin.
Lorsque j'eus passé le petit portillon en bois de l'entrée du jardin, je fut accueilli par une grande étendue d'herbe parfaitement coupée, sans mauvaises herbes, avec une légère senteur de rose fraiche qui profitait des premiers rayons du soleil après la douce rosée du matin. C'était un véritable plaisir pour mes yeux qui avaient l'habitude de la ville polluée et des parcs artificiels. Mais je n'étais pas seule a profiter de ce magnifique spectacle, Elena aussi était là, rêveuse ... soudain je l'as vit se lever et crier :

"Adieu le passé ! Bonjour le futur !"

Sans savoir pourquoi, les paroles d'Elena m'avaient apaisées ... C'est vrai qu'Elena était de nature calme et posée d'habitude, mais son côté rebelle l'a rendait irrésistible ! Et lorsque mon amie se tourna vers moi, je ne pu m'empêcher de sourire bêtement, comme si mes problèmes n'avaient jamais existés.

- Yume ! Justement je pensais à toi. Faudrait qu'on parle un peu, depuis notre arrivée on en a pas eu beaucoup l'occasion.

Elena avait raison. Depuis mon arrivée précipitée à Magic Youth avec Elena, je ne l’avais pas vu souvent, je dirais même très rarement ... Et c'est vraiment dommage. Si j'avais su que la voir m'aurais autant apaisée, je me serais jetée à ses pieds comme on se jette aux pieds d'un Dieu. C'est vrai que pour moi, Elena n'était pas un ange ordinaire, je la voyais comme une déesse ou un miracle. Et je savais qu'elle allait devenir quelqu'un de très important pour moi, quelqu'un sur qui je pourrais toujours compter et m'appuyer en cas de problème. Elle était devenue mon soleil qui illuminait déjà mon ciel gris et nuageux de ses sourires d'ange (sans jeu de mot ^^)

- Elena ! Bonjours, ça va toi depuis le temps ? C'est vrai qu'on ne s'est pas beaucoup vu depuis notre arrivée à Magic Youth ... Mais ce monde est vraiment beau et reposant. Et si on restait là pour discuter de tout et de rien, apprendre à se connaitre un peu plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Lied

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Avec Yume, Shizuo et Setsuko ! (Alsace)

It's a secret!
Âge: 16 ans
Pouvoir: Celibataire

MessageSujet: Re: Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]    Mer 12 Oct - 13:30

- Elena ! Bonjours, ça va toi depuis le temps ? C'est vrai qu'on ne s'est pas beaucoup vu depuis notre arrivée à Magic Youth ... Mais ce monde est vraiment beau et reposant. Et si on restait là pour discuter de tout et de rien, apprendre à se connaitre un peu plus ?

Yume lui avait dit ça d'une voix tellement enjouée et optimiste qu'il lui était impossible de refuser. C'est ainsi qu'elle accepta d'un léger hochement de tête. Tranquillement, elle s'installa dans l'herbe et invite son amie à faire de même. Elena, à présent, regardait fixement Yume. Que pouvait-elle bien lui dire ? Elle était de nature tout de même timide, et pas du genre à raconter sa vie à n'importe qui, même si cette amie n'était pas n'importe qui. Elle ne savait pas quoi dire sans trop en dévoiler sur elle-même pour lancer un sujet de conversation. Pourtant il lui faudrait, un jour où l'autre, se dévoiler. Mais ce ne serait pas facile, c'est certain. Elena était plus que confuse sur ce sujet et ne préféra pas continuer à y penser. Simplement, elle répondit aux questions de Yume :

- Ca va, comme d'habitude ! C'est vrai que Magic Youth paraît vraiment génial. Je suis entièrement d'accord, restons là et parlons !

Elle était entièrement d'accord pour parler, et elle devait faire un effort pour raconter un peu son histoire. Prenant une grande bouffée d'air, elle se lança.

- Alors, je sais que je ne t'en ai pas tant dit sur ma vie, mais tu sais l'essentiel. Je ne suis pas du genre à dévoiler ma vie comme ça. Pourtant je sais qu'avec le temps, tu la connaîtra par coeur puisqu'il me semble que nous sommes faites pour être amies. Donc, si ça ne te dérange on va faire ça petit à petit. Je vais juste te dire que j'ai laissé mon père seul et que je regrette énormément, mais pas au point de revenir. Cela me ronge depuis que nous sommes là mais je vais tout faire pour le sortir de mon esprit, mais je ne veux pas l'oublier. Voilà pour aujourd'hui.

Elena était rouge comme une tomate à présent de s'être confiée comme ça. Elle se demandait déjà si elle avait bien fait, mais c'était fait de toute façon. Il était trop tard pour revenir en arrière. Yume lui inspirait confiance, elle se sentait bien avec elle. A cet instant, elle aurait voulu pouvoir dire à son père : "Ça y est papa, j'ai enfin une amie. Je sais ce que c'est l'amitié.". La jeune fille se sentait troublée, et bientôt des larmes embuèrent ses yeux. Toute la pression emmagasiné ses derniers jours se relâchait pour son plus grand bien. Elle n'eut que le temps de susurrer :

- Désolée.

Que déjà elle se retrouvait dans les bras de Yume, essayant de contrôler ses larmes. C'était la première que quelqu'un, mis à part son père, était là pour l'épauler quand elle pleurait. Assez pudique, elle ne trouvait pas ça fantastique, mais qu'est-ce que cela faisait du bien. A présent, Elena avait séché ses larmes et guettait la réponse de Yume, comment allait-elle réagir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadako Yume

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Alsace

It's a secret!
Âge: 17 ans
Pouvoir: Personne ^^

MessageSujet: Re: Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]    Mer 12 Oct - 15:55

- Ca va, comme d'habitude ! C'est vrai que Magic Youth paraît vraiment génial. Je suis entièrement d'accord, restons là et parlons !

C'était la réponse que, inconsciemment, je voulais entendre. Je sais qu'Elena est plutôt timide mais je voulais vraiment mieux la connaître, qu'elle puisse me parler de ses problèmes et de ce qu'elle vit. Je la voyais déjà rougir, sans doute parce ce qu'elle se préparait mentalement à parler d'elle ^^ Alors imaginez comme cela m'a fait plaisir lorsqu'elle me dit :

- Alors, je sais que je ne t'en ai pas tant dit sur ma vie, mais tu sais l'essentiel. Je ne suis pas du genre à dévoiler ma vie comme ça. Pourtant je sais qu'avec le temps, tu la connaîtras par cœur puisqu'il me semble que nous sommes faites pour être amies. Donc, si ça ne te dérange on va faire ça petit à petit. Je vais juste te dire que j'ai laissé mon père seul et que je regrette énormément, mais pas au point de revenir. Cela me ronge depuis que nous sommes là mais je vais tout faire pour le sortir de mon esprit, mais je ne veux pas l'oublier. Voilà pour aujourd'hui.

C'est vrai qu'elle n'avait pas dit grand chose sur elle, mais c'était toujours ça, et ça me rendait vraiment heureuse qu'elle veuille bien s'ouvrir à moi ne serait ce qu'un peu plus tous les jours ! Elena était encore plus rouge qu'avant, je crois qu'il va nous falloir pas mal de temps avant de connaitre l'autre par cœur, mais je sais qu'on va y arriver Smile J'espérais vraiment qu'Elena me faisait confiance avant qu'elle ne parle, mais une fois ses paroles prononcées, je savais que c'était le cas et moi aussi je sentais que je pouvais lui faire confiance.
Soudain je vis Elena fondre en larmes et la voir comme ça me déchira le cœur. Depuis quand étais-je devenue aussi sensible ? Je l'ignore, mais je pense que rester auprès d'Elena me changera (en bien évidemment) et que cela me fera le plus grand bien. En la voyant comme ça, je ne pu m'empêcher de la prendre dans mes bras et de penser qu'elle était vraiment mignonne quand elle pleurait. Mais les larmes ne vont bien à personne et il fallait que je trouve les bons mots pour la réconforter ... Mais quoi ?! C'était la première fois que je me retrouvais dans une situation comme celle-ci et je ne savais vraiment pas comment réagir alors je laissai s'exprimer une partie de moi toute nouvelle, une part de moi que je ne connaissais pas :

-Pleurs Elena si ça peut te soulager. Pleurs jusqu'à ce que ton corps se vide de toutes ses larmes. Je préfère encore te voir pleurer dans mes bras que de voir un sourire forcé sur tes lèvres. Pleurer n'est pas une faiblesse, c'est tout simplement une manière d'exprimer ce qu'on ressent et toi tu es triste, alors tu peux me parler de ce qui te met dans cet état si tu veux mais ne te force surtout pas, vas à ton rythme. Sache juste que je serais là pour toi si tu a besoin d'une épaule sur laquelle t’appuyer et pleurer.

Je voulais vraiment qu'elle sache que je serais là pour elle. Qu'elle pouvait avoir confiance en moi et que je ne voulais pas la presser. C'était vraiment important pour moi qu'elle se sente bien ...
Mais qu'est ce que j'ai raconté moi ?! Je ne sais même pas si c'est réconfortant ce que je viens de dire!! Je crois bien que je commence à rougir moi aussi ... Oh mon Dieu, c'est bien la première fois que ça m'arrive !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Lied

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Avec Yume, Shizuo et Setsuko ! (Alsace)

It's a secret!
Âge: 16 ans
Pouvoir: Celibataire

MessageSujet: Re: Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]    Mer 12 Oct - 18:28

-Pleurs Elena si ça peut te soulager. Pleurs jusqu'à ce que ton corps se vide de toutes ses larmes. Je préfère encore te voir pleurer dans mes bras que de voir un sourire forcé sur tes lèvres. Pleurer n'est pas une faiblesse, c'est tout simplement une manière d'exprimer ce qu'on ressent et toi tu es triste, alors tu peux me parler de ce qui te met dans cet état si tu veux mais ne te force surtout pas, vas à ton rythme. Sache juste que je serais là pour toi si tu a besoin d'une épaule sur laquelle t’appuyer et pleurer.

A peine, Elena avait arrêté de pleurer qu'elle sentait les larmes lui embuaient à nouveau les yeux. Les paroles de Yume l'avaient vraiment touchée, c'était vraiment beau. Son amie l'avait touchée à un point sensible que peu avaient eu l'occasion d’apercevoir. La jeune fille connaissait l'amitié depuis quelques jours et cette sensation, quelque peu gênante au début, ne lui déplaisait plus. Elle voulait avoir d'autres amis, des gens qui la soutiendraient, qui lui diraient des paroles apaisantes comme Yume venait de le faire. L'amitié n'était plus un sujet tabou comme avant, ici des gens la comprenaient. C'était comme si son amie la connaissait depuis toujours et surtout toute sa personnalité. C'est pourquoi Elena lui répondit :

- Merci. Merci. C'est vraiment sympa' ce que tu dis. Ça me touche vraiment.

Elle marqua une pause. Tous ses sentiments étaient confus, tout se mélangeait dans sa tête. Elle n'avais réussi qu'à dire que quelques phrases alors qu'elle aurait pu écrire tout un roman sur ses émotions du moment. Il fallait qu'elle dise ce qu'elle ressentait, c'était nécessaire à son amitié mais aussi à son bien-être. Dans un effort absolu, elle tenta de trier ses pensées.

- Yume. Merci d'être là pour moi, je découvre enfin l'amitié avec toi. Et c'est très important pour moi. Tu es ma première amie. Je ne serais très certainement pas parfaite au début, mais je compte sur toi pour me faire comprendre le vrai sens de l'amitié. J'ai envie de le découvrir avec toi. Je sens au fond de moi que tu es quelqu'un de bien. Tu sais, j'ai raté tellement de choses dans ma vie, j'ai envie de rattraper le temps perdu. Nos caractères ne sont peut-être pas compatibles à priori, mais ensemble nous irons très loin. Je le sais. Je le sens.

Sur ces mots, Elena ne put s'empêcher de s'effondrer dans les bras de Yume. Un sourire éclairait son visage. Avec un peu de volonté tout est possible. Yume et elle allaient former une bonne équipe, c'était vraiment certain. La jeune fille s'imaginait déjà de nombreuses aventures. Elle était pressée d'avancer dans ce nouveau monde, d'aller vers le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadako Yume

avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 09/10/2011
Localisation : Alsace

It's a secret!
Âge: 17 ans
Pouvoir: Personne ^^

MessageSujet: Re: Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]    Mer 19 Oct - 8:03

- Merci. Merci. C'est vraiment sympa' ce que tu dis. Ça me touche vraiment.

Allez savoir pourquoi mais, à peine Elena eu prononcé ces mots que je me sentais mieux. J'avais l'impression d'avoir réussi quelque chose mais surtout d'avoir servi à quelque chose. Et cette sensation était loin d’être désagréable. Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu cette impression, celle de pouvoir être utile à quelqu’un. Et la voir pleurer m’avais vraiment fait mal au cœur, c’est comme si un lien nous unissait et que nos émotion étaient partagées. Avoir un lien aussi fort avec quelqu’un, c’est quelque chose qui ne m’étais pas arrivé depuis longtemps. Et lorsqu’Elena me dit :

- Yume. Merci d'être là pour moi, je découvre enfin l'amitié avec toi. Et c'est très important pour moi. Tu es ma première amie. Je ne serais très certainement pas parfaite au début, mais je compte sur toi pour me faire comprendre le vrai sens de l'amitié. J'ai envie de le découvrir avec toi. Je sens au fond de moi que tu es quelqu'un de bien. Tu sais, j'ai raté tellement de choses dans ma vie, j'ai envie de rattraper le temps perdu. Nos caractères ne sont peut-être pas compatibles à priori, mais ensemble nous irons très loin. Je le sais. Je le sens.

J’eu l’impression d’entendre Ritsu, ma première véritable amie. La complicité que j’étais en train de créer avec Elena était proche de celle que j’avais eue avec Ritsu. J’ai donc pris mon courage à deux mains pour lui raconter mon histoire car je pense qu’elle a le droit de savoir. Je ne veux pas créer une amitié avec un « secret » aussi lourd à porter. Et puis après ce qu’elle vient de me dire, je pense que tout lui révéler est le moins que je puisse faire. Alors je lui dis timidement :

- Elena, ça me fais vraiment plaisir de t’être utile et d’être là pour toi alors n’hésite pas si tu as besoin de moi. Et je pense que notre complicité est signe de confiance alors je vais te raconter une histoire, la mienne pour être exacte.
Je n’en ai jamais parlé, pas même à ma sœur, mais il y a bientôt 1 mois, Ritsu à quitté le monde des vivants. C’était ma première véritable amie. A l’époque, je ne voyais pas ma vie sans elle, alors le vide que sa mort à creusé dans mon cœur est énorme … Et je dois avouer que c’est aussi pour ça que j’ai voulu partir loin de chez moi, pour me remettre de toutes ces émotions et pour reboucher ce trou. Mais j’ai peur de l’oublier … de reconstruire une amitié … j’ai l’impression de la remplacer en devenant amie avec toi, mais ce n’est pas ce que je veux. Je veux pouvoir être amie avec toi et créer pleins de souvenirs inoubliables avec toi, mais je ne sais pas comment faire pour laisser mes souvenirs d’elle intactes et en créer d’autres à coté … Je pense que je ne serais pas parfaite non plus et qu’il va me falloir du temps et de l’aide pour tisser ce lien qui commence à naitre entre nous. Je veux regarder vers l’avenir avec toi, dans la même direction, alors aide moi …


Lui dire ça me soulagea. Et je crois que quelques larmes m’ont échappé pendant que je contais mon histoire. Mais ça m’a fait du bien de me livrer comme ça. Avoir une amie comme elle ne peut que me faire avancer. Et ce que je venais de faire n’était rien comparer à ce que nous ferions plus tard. Partager ses envies, ses sentiments et partir à l’aventure avec elle … quoi de mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rêverie interrompue [PV Sadako Yume]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêverie solitaire
» Yume No Pandora ~
» Yu-Yume... *se cache*
» Yume Namida - Underground - [Dollars]
» The Destiny [PV Rêverie (Muzyk')]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic-Youth  ::  :: Domaine de la Pension :: Jardin-
Sauter vers: