Forum Y***~ Y***~H*****
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]

Aller en bas 
AuteurMessage
Axel Leonheart



Messages : 186
Date d'inscription : 24/10/2011

It's a secret!
Âge: J'ai 17 ans
Pouvoir: Personne... Pourquoi ? Intéressée ?

MessageSujet: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Lun 24 Oct - 10:30

Age : J'ai actuellement 17 ans.
Sexualité : Je pense pouvoir dire avec certitude que je suis Hétérosexuel. Pourquoi ? Intéressée ?
Frères et soeurs : J'ai le privilège d'être fils unique.
Race : Eh bien, même si on m'as surnommer depuis longtemps "Wild Angel" je ne suis qu'un simple Humain comme tant d'autre.

Description physique :

Je commence donc avec la présentation de ce cher Eliott Haruka. Même si franchement je ne vois pas pourquoi je devrais présenter son physique, il suffit de le voir pour avoir votre réponse non ? Je ne pense pas que j'ai grand-chose à raconter sur lui mais bon. D'abord, au premier coup d'œil on peut constater que c'est un jeune homme comme tous les autres. Atteignant la hauteur d'un mètre soixante-seize de muscle et surement d'arrogance, une certaine touffe au sommet de ce jeune homme de couleur Rouge/Orange s'y trouve, surplombant tout son visage qui faut bien le dire est plutôt bien dessiné. Avec quelques mèches tombant entre ses yeux d'un magnifique et profond Violet, des mèches tombant aussi au-dessus de ses yeux et autour de ses oreilles On pourrait bien croire que c'est tout ce qu'il y a à dire sur cette partie de son physique, mais c'est faux, en effet, regardez de plus prêt. Comment ça vous ne voyait pas !? Approchez encore un peu. Voilà, vous y êtes. Ses Yeux, sont comme vous le voyez plutôt perçant et font penser à des yeux d'une quelconque bête sauvage. Eh bien détrompez-vous, cela est bien des yeux d'humain. Passons maintenant à l'"intérieur" de son visage si on peut dire. De fins sourcils de la même teinte que ses cheveux se font discret sous les quelques mèches présentes au-dessus de ses yeux. Donnant surement un côté plus "profond" ou à ses yeux Violet avec des pupilles de Rapace, un nez plutôt normal, ni trop long, ni trop grand et qui va donc à merveille sur son visage aux traits fins et de fines lèvres qui forment souvent un petit sourire charmeur si on peut dire.

Bien, après le visage descendant au milieu de son corps, son torse, son ventre et les bras donc. Mais pour atteindre cela nous devrons certainement passer à travers ses habits et certaines zones privées... Ou pas Huhu. Bref, comme dit légèrement plus haut, nous devrons traverser les habits de ce jeune homme, je préfère écarter tous les doutes en vous disant qu'il y a bien quelque chose entre les jambes huhu. Donc, le haut de sa tenue vestimentaire. Eh bien disons simplement que c'est une sorte de costard de couleur beige, bien qu'il porte souvent du noir. Et puis de toutes façons, c'est toujours plus présentable lorsqu'on recherche un petit job pour ce faire du fric non ? Bon, bien sûr les gens pourraient dire qu'il est tout le temps sur son "31", pour lui il ne s'agit que d'une simple "veste". Une légère chemise blanche à manches longues fait office de Tee-Shirt à notre cher Eliott, celle-ci, contrairement à sa veste est bien attachée et ne laisse paraître qu'une partie de son cou, son grand-père lui avait bien dit de bien fermer ses chemises, mais il se sent plus libre de cette manière, on peut presque dire que monsieur Eliott à une tenue de gentleman, même si franchement, à le voir, on ne dirait pas qu'il en est un vu sa manière de porter ça tenue. Bien sûr, comme tout le monde, vous me direz qu'un gentleman possède une cravate, eh bien puisque vous l'avez remarqué, en effet il porte une de cravate. Maintenant, attaquons-nous à la partie de son corps qui se cache sous ses vêtements sans aller dans la grossièreté bien sûr, bande de vilain petit coquin. Donc, sous ses habits se cachent des bras légèrement musclé qui laisse quand même paraître un biceps. Ce qui rend surement les bras svelte et léger. Malgré des bras svelte et léger, il ne manque certainement pas de puissance et d'agilité. D'autant plus qu'il a une assez grande dextérité due au fait qu'il a depuis sa plus tendre enfance manier des armes à feu, donc autant dire qu'il est une sorte de petit génie dans le maniement des armes à feu. Bon, on est là pour bavarder de son corps en lui-même ou de ses armes ? Eh bien, un mètre soixante-dix pour soixante-huit Kilo de muscle et deux kilos de graisses. Un sacré score surtout quand on sait que Eliott est un glouton et qu'il est rare de le voir sans nourriture ou sucrerie dans la bouche. De petits pectoraux qui ne paraissent pas très dur, mais qui le sont bien plus qu'on ne l'imaginerait à partir du moment où il les contracte. Veuillez descendre vos yeux un peu plus bas... Eh oh ! J'ai dit un peu non mais ! Remontez donc jusqu'à une certaine zone appelé : Barre de chocolat. Où plutôt abdomens. Si je vous parle de Barre de chocolats c'est qu'elles sont réellement visible, sans aucun effort de contraction pour les faire ressortir. Tout ça pour dire que de haut en bas, de droite à gauche, de partout, il est musclé avec des tracés bien délimités. Bien sûr, contrairement aux gros loubards que vous croiserez, ceux d'Eliott ne sont pas inutiles lors d'un combat, encaissant plutôt bien les coups lors de la contraction qui se fait par réflexe. Voilà, pour la partie haute du physique d'Eliott.

Passons donc maintenant au bas de son corps, plus bas que son entrejambe. Oui, plus bas espèce d'obsédés, bref, nous allons maintenant passer à la partie final de son look et de son corps. Qui commence donc en dessous de vous savez quoi. Donc, sur les cuisses, qui parcourent les jambes jusqu'aux orteils, encore une fois on verra un bas de costard noir, ciré et bien sûr propre qui descend jusqu'au pied pour donner le relais à des chaussure de gentleman noir, ciré et encore une fois propre. Cette fois-ci encore, Eliott ne les considère pas comme des chaussure de riche, la preuve il ne les appelles que "pompes"... Ce mot semble bien sale pour ce qu'elles sont non ? Bref, maintenant veuillez dézoomer pour voir son allure en général. Encore une fois je ne vous ferez aucun commentaire sur son entrejambe ou son fessier, si vous voulez connaître cet aspect de son physique invitez-le dans votre lit. Bref, ses cuisses musclées le rendent endurant et lui donne des appuis plutôt solide pour ne pas fléchir devant quiconque. Des genoux très solides, avec des os bien plus solide qu'à la normale. Des mollets aux muscles aussi endurant pour la vitesse de déplacement.


Description morale :

Eh bien eh bien, attaquons donc maintenant le caractère d'Eliott Haruka. Votre cible pour votre mission qui déterminera si les quatre dernières patates douces pourront encore procréer dans vingt ans, huhu. Bref, que dire sur notre cher petit Eliott. Eh bien à première vu on peut le prendre pour quelqu'un de plutôt respectueux, qui serait peut-être protecteur et qui est surtout fidèle, que ce soit en amitié ou en amour. Eh bien sachez que vous vous mettez le doigt dans l'oeil et jusqu'au coude. Eliott ne fait que donner ce genre d'impression, au fond de lui, ce petit être qui paraît appréciable et aimant ne pense vraiment qu'à lui. Si une situation ne lui apporte rien de plus sur le plan de sa petite personne égocentrique, il ne fera strictement rien et serait même prêt à laisser tomber les gens s'il n'a pas besoin de pseudo-amitié ou de se tisser des liens qui pourraient lui être utile plus tard. Eh oui, notre petit Eliott n'est au fond qu'un être arrogant qui ne pense qu'à lui et son bien-être, sans se soucier du mal qu'il fait à autrui. Bien sûr, même si sa nature profonde est aussi sale que ça, il n'est pas idiot au point de tout dévoiler. Car en effet notre petit Eliott a développé un esprit purement stratégique, surement dû à l'éducation limite militaire de son enfance avec son oncle.

Il aime le plus souvent donner une image de lui plutôt bonne, surtout envers les femmes. Il aime faire croire aux gens qu'il est gentil et ne serait pas capable de faire du mal aux gens qui l'entourent, ce qui est bien sûr totalement faux. Même si par défaut il dégage malgré lui un air assez arrogant, comme s'il ne se prenait pas pour de la merde et ne calculerais pas les autres, ce qui est partiellement faux, enfin, cet effet lui mine un peu son jeu de faux gentil, mais jusqu'à aujourd'hui il est toujours arrivé à surmonter ce défaut et à le faire oublier aux gens... Puis viens son aversion pour les cours. Car même si Eliott sait se montrer assidu et attentif, il n'a vraiment jamais trouvé une utilité à ce qu'on apprend au cours. Après tout, est-ce que ça vous est déjà arrivé d'utiliser ce que vous avez appris en cours en plein action en dehors de l'école sans compter les devoirs ? Non. C'est évident. Bien sûr, s'il y a moyen de s'amuser en cours, il n'est pas contre le fait d'y aller et essayer de trouver un truc qui pourrait énerver les profs ou avoir des données sur les élèves qui pourraient lui servir à les manipuler. Enfin... À part ça, Eliott est quelqu'un qui n'aime pas s'ennuyer, il lui faut toujours quelque chose à faire et quand il ne trouve rien à faire, il décide d'aller se prélasser sous le soleil, de préférence dans des endroits en hauteur comme les toits des immeubles. Enfin bref, ce n'est pas le plus important pour l'instant. Revenons aux choses sérieuses, comme dit plus haut, Eliott est quelqu'un de manipulateur et cette capacité à manipuler les autres lui sert surtout quand il se met à convoiter quelque chose qu'il veut. Eh oui, dès qu'il veut quelque chose il l'a, c'est comme ça.

Puis viens un autre petit aspect de sa personne, même si franchement à le voir comme cela on ne dirait pas qu'il est vraiment malin, si on se réfère à ses relever de notes quand il daigne se présenter en cours, on voit tout de suite qu'il n'est pas du tout du genre à être un idiot incompétent, bien sûr il n'est certainement jamais dans les premiers de sa classe, mais seulement pour ne pas se faire remarquer, ou alors seulement parce que les cours l'ennuie en général alors il ne fait pas vraiment d'effort. Donc, autant vous dire tout de suite qu'il est inutile d'essayer de le manipuler, car à moins d'être un menteur aussi bon que lui, vous n'arriverez à rien avec lui. Ensuite, même si ça se voit sur les lignes au-dessus. Eliott est loin d'être quelqu'un de soumis, oui, si vous essayez de le soumettre, autant vous dire de suite que vous n'avez pratiquement aucune chance. Bien sûr, même s'il n'aime pas vraiment ça, il est capable de se faire passer pour un soumis, mais seulement avec les filles Huhu.

Après tous ces points négatifs qui pourraient être aussi positif, passant à un côté strictement positif, Eliott possède malgré lui un côté protecteur, même si franchement, il préfère ne pas aimer les gens, il est malgré tout humain, si s'il est humain. Et donc il peut lui arriver d'avoir un quelconque sentiment réel d'amitié envers une personne, bien que ça reste rare, mais dans ce genre de situation il lui est complètement impossible de manipuler les gens pour qui il a un sentiment d'amitié ou plus, devenant même plutôt gentil et attentionné envers eux. Mais encore, pour cela il faut vraiment que vous arriviez à passer toutes les barrières jusqu'à son cœur. Et bien sûr, comme un point positif ne suffit pas, rajoutons-en un autre. Eliott est donc quelqu'un de joueur, c'est aussi cet aspect qui pourrait faire naître un quelconque intérêt envers vous si vous arrivez à piquer sa curiosité et lui donner un défi qui pourrait l'amuser. Dans ce genre de cas, il fera tout pour gagner ce défi et aura peut-être envie de vous connaître un peu plus, car même s'il ne veut pas de lien d'amitié, une fois avoir fait naître cette envie en lui, mais encore une fois, il faudrait que vous arrivez à avoir de l'intérêt à ses yeux. Plutôt difficile notre cher Eliott hein ?

Enfin, nous sommes bientôt à la fin de cette pénible présentation du caractère. Eliott est un je-m'en-foutiste en puissance, il n'en fait strictement qu'à sa tête, si vous le mettez en garde contre une personne dite « méchante » il pourrait très bien avoir envie de la connaître un peu plus, même si elle tentera un truc dangereux sur lui, suicidaire hein ? Mais bon, Eliott préfère se faire sa propre opinion des gens au lieu d'écouter des racontars qui sont souvent masqués derrière un visage de « haine » ou autre et donc un peu trop exagéré. Et comme tout je-m'en-foutiste qui se respecte, Eliott n'est pas du genre à se soucier des gens à qui il lui arrivera de faire du mal, ignorant même ceux qui ne l'intéresse pas, après tout, comme sa phrase préférée le dit très bien « On répond aux imbéciles par le silence. ».

À part ça, passons à un côté plus basique de son caractère, Eliott est quelqu'un qu'on pourrait qualifier de « Voyeur », oui, un pervers en somme, mais pas le genre qui irait toucher une fille dans un but sexuel, loin de là, même s'il ravale tout le temps sa fierté il n'est pas du genre à être aussi lâche que ça. Bref, revenons-en à son côté voyeur, qui l'aide d'ailleurs assez souvent pour ses chantages bien que pour lui c'est quelque chose de plus profond que ça... Non... Soyons sérieux, qui je vais berner avec ça ? Eliott est surtout un grand voyeur avec pour seul but de prendre le plus de photo perverses possible et de mater sous les jupes des filles. Eh oui, même s'il n'ira pas jusqu'à commettre des violes ou autre chose plus grave, il ne reculera pas pour des photos ou un coup d'œil. Lui coutant d'ailleurs assez souvent de violents saignements de nez, mais grâce à un bon physique qu'il entretient il ne tombe pas dans les pommes facilement, bien sûr, il n'est pas un voyeur tout le temps, mais plutôt de temps en temps, quand il ne trouve personne à manipuler. Eliott aime bien cuisiner, oui, c'est un bon petit chef qui sait au moins faire une chose à part être un connard, il est aussi plutôt assez fan de friandises en tout genre, même si ses bonbons préférés sont les sucettes à la pomme.

Eh bien, je pense que je vais m'arrêter là. Oui, si vous voulez le connaître un peu plus ce qui m'étonnerais d'ailleurs il faudra aller le voir directement, bonne chance pour qu'il s'ouvre à vous Huhuhu.


Histoire :

« Un jeune garçon. Un ami... Le seul. Pour l'instant... »
J'avais envie de dormir. Mais mon ami ne m'avait pas laissé ce petit plaisir. Pourquoi le jour de mon huitièmes anniversaire doit tomber aussi le jour de cette fête ? Halloween. Je ne voulais pas y participer... Mais encore une fois mon seul ami m'avait obligé de faire le tour des maisons, pour réclamer ces petites friandises dont il raffolait... Pourtant, le temps n'était pas propice à ce genre de bêtises... Dormir... Voilà la seule chose dont j'avais envie. Mais pas au milieu d'une ruelle de cette ville. Par dépit je dois le suivre, lui, regardez-le. Il a l'air d'être tellement heureux, avec son sourire de crétin finis. Mais bon, à cette époque c'était bien la seule personne que je considérais comme un ami après tout. Enfin, je le laissais taper à chaque porte. Je n'avais pas envie de parler. Pas envie de sourire. Juste dormir, mais bizarrement nous nous faisons presque toujours renvoyer quand il tape... Alors que quand c'est moi, on obtient toujours des bonbons. Cela me fait sourire un peu, je l'avoue. Enfin, à cette époque je pensais que je n'étais qu'un garçon chanceux, à qui tout est accordé...

Enfin, cette saleté de tournée des maisons est finie. Je gardais ce petit sourire à l'idée de pouvoir bientôt retrouver mon lit. Mes draps chauds. Lui, il me regardait. Souriant encore plus que moi. Avec tous ses bonbons dans les bras. Je lui avais laissé les miens, je n'en voulais pas. Mais bon. C'est bien ce que doit faire un ami, non ? Je ne connaissais pas encore ce concept. J'avais toujours vécu seul. Toujours, seul dans mon coin. Rejetant tous ceux qui osaient m'approcher, pensant que c'était ce qu'il y avait de mieux pour moi. Pourtant, lui, il m'avait approché, mais je ne l'avais pas rejeté. Je croyais que c'était ça qu'on ressentait quand on a un ami.

« Toujours le même garçon. Une soirée dans une ruelle. Une trahison. »
Trois ans sont passés. J'étais toujours le même, solitaire tous les jours dans mon coin à ignorer les gens sauf lui qui semblait aimer ma compagnie bien que je ne disais rien. Il est bizarre, ça fait cinq ans qu'on se connait, je n'ai presque rien fait pour lui. Mais il me prend quand même pour un ami... Enfin bref. J'avais à cette époque un peu plus de onze ans. Heureusement cette fois mon ami ne m'avait pas traîné faire du porte-à-porte pour des bonbons. Enfin, c'était il y a trois mois, ce n'est plus important maintenant.

Je sortais de cours, il était déjà 19 h 15 quand j'étais à la gare prêt à prendre le train pour mon petit village, mais c'est là que mon portable avait sonné. Je pris donc le portable, regarda l'écran et vis son numéro inscrit. Répondre ou ne pas le faire ? Une petite voix me disait de ne pas le faire. Mais est-ce là le comportement qu'on doit avoir envers son unique ami ? Je ne pense pas. Je venais donc d'appuyer sur le petit bouton vert tout en apportant l'appareil à mon oreille. C'est là qu'il me dit avec un ton heureux, un peu trop à mon goût. Il venait de m'inviter à manger... J'ai fini par accepter au bout d'un moment. J'avais un mauvais pressentiment, mais bon. C'était mon ami, je n'allais pas le laisser tomber quand même. Je me dirigeais donc vers la ruelle qu'il m'avait désigné.

J'y suis. Je suis enfin arrivé devant cette ruelle qu'il m'avait indiqué. Problème, je ne voyais personne, il était peut-être plus loin dans la ruelle. Dans cette idée je continuais d'avancer dans la ruelle, jusqu'à entendre des ricanements. Je me retournais et le vit lui. M'avançant vers lui je le vit sourire de plus en plus, jusqu'à ce que deux autres personnes sortirent de l'ombre, je me mis alors à reculer doucement en demandant des explications. Mais au lieu de répondre, ils m'attrapèrent et se mirent à me donner plusieurs coups, en riant, en m'insultant. Même celui que je considérais comme mon seul ami me traitait d'imbécile. Il avait raison. J'étais con de croire que c'était un ami, j'aurais dû le voir plus tôt. Une fois qu'ils finirent de me tabasser, ils me laissèrent tomber au sol, riant autour de moi, avant que cet « ami » me dit distinctement qu'il ne m'a jamais apprécié, qu'il se servait de moi... Bonjour l'amitié... J'avais juré qu'à partir de ce moment de ne plus jamais me lier aux gens...

« Défouloir. Renaissance. Éveille du loup . »
Regardez-le, gisant au sol, couvert de blessure, presque en train de pleurer. Vous parlez d'un idiot. Avoir cru que ça c'était un ami... Finalement on ne peut rien faire dans ce monde si on a un quelconque lien d'amitié avec les autres. Pour réussir, il faut se servir des gens, leur faire croire qu'on est amis. Pour ensuite en tiré le plus de choses possibles, avant de les laisser tomber. Cet « ami » m'avais finalement servi à comprendre ça. À partir de cet instant dans cette ruelle je m'étais juré de ne plus jamais avoir de quelconque lien d'amitié ou plus. Seulement me servir des gens... Et je serais peut-être enfin... Heureux ?

Eh bien. Voilà, j'avais maintenant quinze ans. J'étais devenue ce que je voulais, me faisait facilement passé pour un ami aux yeux des gens. J'avais bien sûr bien avant tout réglés le compte de mon « ami » deux jours après m'être remit de mes blessures. Tué ? Non, je ne suis pas un meurtrier. Mais disant que maintenant il ne peut pas manger sans paille. Ni lui, ni ses amis. Oui, j'ai eu une période de pure violences jusqu'à mes douze ans, Mais bon, ce n'est plus important maintenant. J'étais devenus assez populaire depuis cette histoire. Plusieurs personnes me prenaient pour un ami, c'était presque la même histoire qu'avant, à l'inverse que maintenant c'était moi qui me jouais des gens. Profitant de certains pour avoir de la bouffe gratuite, ou obtenir autre chose. De certaines pour passer du bon temps. Oui, j'étais devenus ce qu'on appelle maintenant un enfoiré. Ou toutes autres insultes du genre. Le plus marrant, c'est que depuis mes quatorze ans, personne ne me contredit. Quand je demande quelque chose, je l'obtient. Quand j'y pense, c'était comme à mes huit ans, je demandais des bonbons on m'en donnais... J'avais fait plusieurs recherches sur internet. Des forums, des sites de tout genre (huhu). Voilà qui m'aiderait pour mes futures manipulations. Si l'on croit ce que disait ces site. J'aurais une force de persuasion un peu plus élevé que les gens. C'était fantastique...

« Adieu faux ami(e)s, je m'en vais dans mon nouveau terrain de jeux. »
Bonjour ''ami(e)s'' du jour. Dans quelques jours je vais avoir officiellement mes seize ans. Pour l'instant je suis bien, d'ailleurs je range actuellement mes affaires dans un sac pour partir. Oui, je vais enfin quitter cette petite ville inutile et pouvoir trouver un autre terrain de jeux. Profiter de bonnes choses de la vie et obtenir certaines choses. Qu'ils le veuillent ou pas. Pour l'instant rien de mal ne m'est arrivé. Ce connard d'ex-ami n'ose plus me tourner autour, il change même de trottoir. Ridicule. Enfin bref, tous mes plans avec les gens que j'ai croisés on fonctionné à merveille. Enfin. Cette fois je suis fin prêt à partir, laisser tomber les merdeux qui me prennent pour leur ami et tout recommencer dans un nouvel endroit. Un nouveau terrain de jeux. Par simple curiosité j'ai décidé d'y aller et aussi par envie d'avoir de la nouvelle chair fraiche à manipuler.

« See you soon. »



~H[/b]ors forum~

C'est quoi ton petit nom ? Cultivons le mystère un peu, le résultat n'en seras que plus beau.
Comment as tu trouvé le forum ? Je dirais par des Topsites.
Des idées pour l'améliorer ? Hmm... Pas pour l'instant je pense.
Le code : Code bon par Ryu ^^, le pire, c'est que c'est pas moi qui ais choisi ce code ^^


Dernière édition par Eliott Haruka le Sam 29 Oct - 11:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
« Je suis un gentil ectoplasme~♪ »
« Je suis un gentil ectoplasme~♪ »
avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 05/10/2011

It's a secret!
Âge: ...
Pouvoir: ...Bouh?

MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Lun 24 Oct - 11:21

Bienvenue beau garçon ~ & bonne chance pour l'histoire Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-youth.forumgratuit.org
Orihara Shizuo

avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 22
Localisation : Coincé entre deux montagnes

It's a secret!
Âge: 19 ans
Pouvoir: Personne

MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Lun 24 Oct - 17:35

Bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://princess-maiko.skyrock.com/
Leiko Miura

avatar

Messages : 469
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 23
Localisation : Belgium

It's a secret!
Âge: 18
Pouvoir: Forever Alone ♥

MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Lun 24 Oct - 17:38

Bienvenue ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Leonheart



Messages : 186
Date d'inscription : 24/10/2011

It's a secret!
Âge: J'ai 17 ans
Pouvoir: Personne... Pourquoi ? Intéressée ?

MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Sam 29 Oct - 11:04

Yo mina !

Merci à tous ! Je viens de finir ma présentation. ^w^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phantom
« Je suis un gentil ectoplasme~♪ »
« Je suis un gentil ectoplasme~♪ »
avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 05/10/2011

It's a secret!
Âge: ...
Pouvoir: ...Bouh?

MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Sam 29 Oct - 11:28

Chouette ~ pour moi ça me va mais il faut attendre le passage de Ryu. Tu es donc pré-validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-youth.forumgratuit.org
Ryusaku Naoto

avatar

Messages : 824
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 30
Localisation : Alsace

It's a secret!
Âge: 19 ans
Pouvoir: Setsuko

MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Dim 30 Oct - 9:37

Pour ma part c'est bon. Tu es validé. On va te donner ta race et te créer ta chambre.

Bon RP et amuse-toi bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Dim 30 Oct - 9:55

Il fallait suivre le code de présentation ?

Mais sinon bienvenu.
Revenir en haut Aller en bas
Phantom
« Je suis un gentil ectoplasme~♪ »
« Je suis un gentil ectoplasme~♪ »
avatar

Messages : 732
Date d'inscription : 05/10/2011

It's a secret!
Âge: ...
Pouvoir: ...Bouh?

MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   Dim 30 Oct - 10:24

Il a fait sa fiche avec l'ancienne version ^^ on ne va pas lui demander de tout recommencer Smile !
Validé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magic-youth.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]   

Revenir en haut Aller en bas
 
HARUKA Eliott | Quand le sommeil prend fin... [Finit]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crépuscule, Quand ta vie prend maintes chemins...
» Quand la femme prend la fuite....[Libre]
» Quand le fils prend soin de la mère [Pv Nunured]
» Quand on "prend le ruban"...
» Quand l'art prend vie [PV Makoto]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic-Youth  ::  :: Présentations. :: Présentations validées.-
Sauter vers: