Forum Y***~ Y***~H*****
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jude Gilmore

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 28

It's a secret!
Âge: 21 ans
Pouvoir:

MessageSujet: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Lun 12 Déc - 20:46

Voilà...je faisais officiellement partie du Magic Youth moi Jude...c'est quand même dingue de penser qu'il y a des années j'étais une vampire qui vagabondais de ville en ville jusqu'à arriver ici... C'est tout aussi dingue de se rendre compte comme le monde et la civilisation peuvent changer d'année en année... Comme j'étais âgée officiellement de 21 ans,je me devais de suivre tout de même des études, et puis c'était une façon assez intelligente de rencontrer les élèves de cet endroit... Et puis une vampire, ça ne passait pas inaperçu ici, d'après ce que j'avais cru comprendre il y en avait d'autre, ainsi que d'autres espèces... J'avais du mal à y croire, c'était pour cela que je m'étais rendue ici...
Pourtant je ressentais ce besoin d’être protégée par des vampires plus anciens que moi, enfin qui avaient plus d'expérience, malgré mon âge... je voulais à tout prix rencontrer un autre vampire que mon créateur.... Je me décidais donc à vagabonder dans les différents couloirs de l'école, mais mes pas me ramenèrent au premier endroit où j'étais arrivée la veille...le hall...
J'avais soif, cela faisait un bout de temps que je ne m'étais pas abreuvée de sang humain, mon préféré, bien que j'avais déjà tenté de boire du sang animal... Mais il avait un très mauvais goût, et mon plaisir personnel était le sang de personnes vivantes...
Mais bon revenons-en au hall d'entrée de cet endroit, c'était ici que j'allais faire mes études, je ne me souvenais déjà plus à qui je m'étais adressée, mais ça n'était pas bien grave... J'y avais laissé mes affaires pour me faire une idée du reste du lycée, et donc je me décidais à nouveau d'errer dans les couloirs pour découvrir les différents étages et peut-être même trouver un moyen de faire peur aux collégiens... Pourtant je ne suis ni une sadique, ni une perverse, juste assoiffée, ce qui était logique pour moi... Je ne savais pas trop où mes pas me guidaient, mais j'avais l'impression d'avoir pris plusieurs escaliers, d'avoir traversé plusieurs couloirs... Pendant même un court instant je m'étais retrouvée dans la bibliothèque du lycée et l'odeur des autres créatures m'avaient fait frissonner... Il y avait toute sorte de créatures, des hybrides, des sorciers, même des démons...Mais pour le moment je n'avais encore rencontré aucun vampire, j'étais frustrée...Pourquoi je n'en savais rien, mais ça me laissait de marbre quand même... Alors que je ressortais de la bibliothèque, je croisais sur mon chemin des élèves ( des filles surtout) qui pouffaient un peu trop fort à mon goût, et je n'avais qu'une envie c'était de les faire taire... Mais je ne voulais pas les faire fuir, et du coup je leur adressait un bref signe de tête... Puis je continuais mon chemin... perdue un peu dans mes pensées, puis j'eu comme une sorte de vision, ça venait de mon extra-lucidité que je m'étais découverte il y a quelques années... La scène se passait sur le toit, en donnant vue sur la ville...Un homme, un humain je le voyais me sourire, et son sourire m'avait faite tressaillir... Ni une ni deux, je cherchais donc le chemin qui m'emmènerait sur le toit, et rapide comme l'éclair je me déplaçais en courant le long des couloirs, en évitant tout obstacle... C'était devenu une habitude pour moi de courir aussi rapidement, et je grimpais les dernières marches qui donnèrent accès au toit... Plus que deux marches...et je poussais enfin la lourde porte qui laissa échapper les derniers rayons de soleil... Un vent frais vint me caresser le visage, mes cheveux volèrent dans tous les sens...j'étais sur le toit... Où pouvait bien être cette étrange personne?
Ce fut un sourire aux lèvres que je m'avançais sur le toit, n'ayant pas le vertige je me rapprochais du bord pour admirer la vue sur la ville...C'était à en couper le souffle, enfin drôle d'expression pour un vampire... Etrangement ce soir là la lune était rouge sang, et pour moi ça ne présageait jamais rien de bon... Je sentais son odeur, ou plutôt l'odeur de son sang qui réveilla tous mes sens de chasseuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Ishidara

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 23

It's a secret!
Âge: 17 ans
Pouvoir: Qui me voudrait... :'(

MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Mar 13 Déc - 9:08

Le lycée, une routine lassante. C'était tout ce que cela signifiait pour Soren Ishidara. Ca n'aurait pu être autre chose pour lui. qui avait peu d'amis et qui était séparé de sa vie tranquille et paisible qui comptait le plus pour lui. Les cours ne l'intéressaient pas non plus, il n'avait pas de véritable passion. Il se sentait plus seul que jamais, lui qui avait toujours été entouré. Ca commençait à peser lourd dans son petit coeur fragile. Ses parents lui demandaient régulièrement de lui écrire ce qui se passait à Magic Youth, mais il ne savait jamais quoi dire. Il leur racontait donc sa journée typique : les cours, la cantine bondée, ses heures perdues à la bibliothèque ou à regarder la neige tomber. Le jeune homme n'était même plus capable de mettre des dates à ses aventures, tant celles-ci se ressemblaient. Alors, qu'est-ce qui importait que ce soit lundi ou mardi ? Il n'était même plus pressée d'être en week-end puisque le samedi et le dimanche étaient aussi fades que les autres jours. Soren était au bord de la dépression, sans même s'en rendre compte. Enfin, c'était surtout un petit coup de blues car, quand il était avec des personnes gentilles et agréables, il s'amusait. Il mit sa lassitude sur le compte du mauvais temps : le froid avait tendance à faire tomber son moral.
Peut-être que cette journée allait être différente des autres, peut-être que non. Soren avait bu un chocolat chaud après les cours et s'était senti plus serein, mais pas plus motivé. Il avait alors regardé une émission sur les adolescents dépressifs. A la fin de l'émission, il décida de reprendre courage et de revenir à la vie. Il devait quitter son état de zombie si il ne voulait pas être complètement délaissé complètement par tout le monde. Il repassa dans sa chambre mais elle était vide. Il n'avait personne avec qui discuter, il ne pouvait pas essayer de se sociabiliser. Cependant, il tint bon. Il décida d'aller faire un tour à l'extérieur pour rencontrer de nouvelles personnes. Il devait d'abord se changer car il faisait froid dehors, surtout en début de soirée. Il enfila quelque chose de chaud et s'en alla.
Une fois de plus, Soren connut la déception. Il n'y avait presque personne dehors. C'était normal puisqu'il faisait froid, mais le jeune homme n'avait pas réfléchi à ce détail. Il y avait bien quelques personnes mais il s'agissait d'un groupe de lycans qui parlaient de mordre les gens et de quelques couples qui s'embrassaient ou s'enlaçaient. Des personnes que Soren ne voulait déranger. Sa déception se transforma en tristesse et l'adolescent s'enfuit. Il ne savait pas lui-même où il allait, mais tant que c'était le plus loin possible ça lui convenait. Ses pas le menèrent à la porte qui donnait sur le toit. Sans hésiter, il l'ouvrit, grimpa les escaliers puis arriva sur le toit de Magic Youth. Il ne neigeait pas mais le vent était glacial. Ca ne lui importait pas. Il se tint debout et regarda la ville. C'était impressionnant, il pouvait tout voir. Il était au-dessus de tout, il surplombait tous ces gens indifférents. Encore une fois, il s'intéressait au paysage et pas aux personnes. Peut-être qu'il était un cas désespéré. Qui avait envie de communiquer avec une gars comme lui ? A part peut-être des vampires qui on besoin de sang. Il avait auparavant rencontré déjà deux personnes voulant son sang et l'une d'elle l'avait déjà mordu. Souillé, il était souillé. Une seule chose lui fit retrouver sa tête, c'était la sublime jeune fille qui se tenait devant lui dos retourné.

- Avec la chance que j'ai, c'est sûrement un vampire ou une autre espèce... dit-il en chuchotant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Gilmore

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 28

It's a secret!
Âge: 21 ans
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Mar 13 Déc - 12:02

Un bruit de porte se fit entendre, mais ça n'était pas pour autant que je bougeais, je me doutais que c'était l'humain des images qui m'étaient apparues dans la tête... Il avait eu le temps de me voir, de se douter que je n'étais plus humaine, enfin l'impression que je laissais aux hommes...Ma beauté était bien trop surnaturelle pour que je puisse passer pour l'humaine que j'étais avant... Ma peau était devenu très claire, comme du marbre elle était lisse et ne présentait aucun défauts... Mes cheveux couleurs prune tombaient délicatement sur mes épaules fines, mes yeux étaient vrillés sur la cour de l'école de Magic Youth... Je sentais ses yeux posés sur ma silhouette, je ne voulais pas l'effrayer non plus, je venais tout juste d'arriver, c'était un mauvais plan... Mais le sang qui coulait dans ses veines m'émoustillait, c'était la première fois que je ressentais cet appel du sang, mon créateur m'avait dit que si cela m'arrivait un jour, j'aurais du mal à y résister... Je me retournais, et mon regard tombait sur un gars un peu plus grand que moi, il avait les cheveux d'un noir très sombre , et pour tout dire était plutôt séduisant... Je m'éloignais du bord du toit pour aller le rejoindre lentement, enfin surtout pour me poser contre les grilles de l'autre côté... Mais son sang me perturbait, je voulais savoir pour quelle raison je ressentais le besoin de le boire, de trouver le plaisir de planter mes crocs dans son cou... Mais à voir son expression sans émotion, je me retenais, et en guise de réconfort je lui offris mon plus beau sourire en évitant de lui montrer mes crocs acérés...
Mes yeux vers étaient posés sur lui et je me décidais enfin à lui adresser la parole, après tout il était venu surement sur le toit pour n'importe qu'elle raison...


"Bienvenue sur le toit... Tu arrives au bon moment pour admirer la lune rouge, je trouve que c'est tout simplement...magique, pas toi ?"

Je ne voulais pas non plus le forcer à me répondre, soupira, passa machinalement une main dans mes cheveux et mes yeux se perdirent ensuite sur la lune rouge... Peut-être qu'elle était rouge à cause de l'appel du sang de l'inconnu... Mais pourquoi l'avais-je vu dans un flash ? Y avait-il une raison particulière à tout cela? Le vent se levait, et je commençais sérieusement à me le peler bien qu'un vampire ne ressentait ni le froid ni le chaud... Il me restait peut-être encore des petits côtés d'humaine après tout?

"Excuse moi je n'ai pas eu le temps de me présenter, je me nomme Jude!" lui dis-je d'une voix enjouée histoire de le rassurer un peu...


Dernière édition par Jude Gilmore le Mar 13 Déc - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Ishidara

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 23

It's a secret!
Âge: 17 ans
Pouvoir: Qui me voudrait... :'(

MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Mar 13 Déc - 13:54

Les rayons des cieux crépusculaires éclairait le toit d’un giclement de sang, d’or et d’ocre. L’air ambiant était chaleureux, presque réconfortant, et les lumières de la ville commençait peu à peu à s’allumer, pour attirer et rassurer les papillons et autres bêtes nocturnes qu’étaient les hommes. Une silhouette. Flou et sombre au départ, se précisa dans son regard bleu. De longs cheveux prune, une carrure féminine. Cela remuait en lui des souvenirs quelques peu oubliés. Lointains. Tellement d’ailleurs, que lorsqu’il tentait de les toucher du bout des doigts, ils s’échappaient, encore et encore, en riant de son manque d’habileté et parfois de sa grossièreté. Abandonnant l’idée, il s’avança de deux pas, avant de remarquer sa beauté.
Elle avait un air de plaisir, d’engouement, presque effrayant. Soren se calma ; elle ne devait pas être bien dangereuse... Quoique. Si il y avait bien une chose qu'il avait compris depuis son arrivée au lycée (et seul dieu savait depuis combien de temps il était là), c'était que, bien souvent, les apparences se révélaient plus que trompeuses. Et si il se détendit, le jeune homme n'en resta pas moins sur ses gardes.
Il se contenta d'observer la jeune fille se ruer vers lui, dans un élan tel qu'il semblait persuadé qu'elle parviendrait à s'envoler avant de l'avoir atteint. Étrangement, une attirance démesurée le rongeait du plus profond de son âme. Son coeur vacillait à l'idée même de lui parler. Il pencha la tête de côté, comme aurait pu le faire un petit félin curieux de tout, ouvrant grand ses yeux aux pupilles immenses. Il bâtit à plusieurs reprises des paupières, ses longs cils accrochant les lueurs mourantes du soleil et l'éblouissant quelque peu.

"Bienvenue sur le toit... Tu arrives au bon moment pour admirer la lune rouge, je trouve que c'est tout simplement...magique, pas toi ?"

Il n'est pas facile de distinguer les bons des méchants.Les méchants peuvent nous surprendre et les vertueux tout autant. Pour nous les gens sont généralement tout blanc ou tout noir. Pourquoi ? Parce que personne ne veut reconnaître que la compassion et la cruauté peuvent cohabiter dans un même cœur et que chaque individu est capable du meilleur comme du pire.

"Excuse moi je n'ai pas eu le temps de me présenter, je me nomme Jude!"

Pas un mot n'était pas encore sorti de sa bouche. Cette demoiselle était entreprenante à tel point, qu'elle rendait Soren de marbre. Les choses changent, on apprend beaucoup sur les gens à force de les côtoyaient. On se dit toujours que la terre tourne autour du soleil, mais si c'était le contraire? Vous ne comprenez pas? Hum... Moi non plus. Alors que Soren lui aurait compris, il pencha la tête en arrière admirant cette soirée.

- Belle

De quoi parles tu, Soren? Du jour mourant ou bien des signes étranges que renfermaient cet établissement? S’avançant de nouveau, pour finalement arriver à la hauteur de celle-ci. Il s’accouda à la rambarde pleine de graffitis. Le vent que le zéphyr apportait lui ébouriffa ses mèches noirs, mais n’accorda pas un regard à l'étudiante devant lui, se contentant de fixer avec un vague intérêt le paysage rougeoyant.

- Jude... Hein? Je suis Soren... disait-il plongeant ses cordes vocales à la baisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Gilmore

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 28

It's a secret!
Âge: 21 ans
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Mar 13 Déc - 16:04

Ainsi cet humain se nommait Soren... et un sourire se dessina sur mes lèvres, c'était un beau prénom, rare aussi pour un garçon comme lui... Pendant que je parlais, il n'avait rien dit encore moins bougé, il était étrange... Pourquoi avait-il fallut que je sois attirée par l'odeur de son sang? Alors qu'il finissait de se présenter, il était là posé contre la rambarde, il était immobile et j'avais l'envie de m'avancer vers lui pour vérifier s'il respirait vraiment et si en réalité il n'était pas juste un simple fantôme ou une apparition...
Il regardait ailleurs, il n'osait pas croiser mon regard, ce qui était compréhensif mais tout aussi blessant ou vexant, cela revenait au même pour moi... Je soupirais puis me laisser glisser contre la grille,jusqu'à ce que mes fesses touchent lentement le sol, puis je repliais les genoux contre moi, et mes yeux se perdirent sur la pleine lune rouge... J'en frissonnais, cela me rappelait la nuit où j'avais été laissée pour morte, tabassée à mort et agressée par des voyous... Bien évidement mon créateur avait été attiré par l'odeur de mon sang, et c'était cette nuit là qu'il m'avait transformée trouvant dommage qu'une jolie jeune femme comme moi meure à cause d'une stupide bande de vagabonds... La transformation pour moi avait été très dure, j'en avais souffert et lorsque je m'étais réveillée, je ne voulais plus que mourir... Jusqu'à ce que la soif du sang ne prenne le contrôle sur moi, et de ce fait je suis restée vampire...Une jeune et jolie vampire de sang pur vu que mon créateur était un vampire originel...descendant d'une grande lignée d'après ce qu'il m'avait expliqué lorsqu'il m'avait formée pour que je me retienne de mordre à tout va et vient... J'étais perdue dans mes pensées, lorsque je ressentis de forts "battements" de coeur si je pouvais m'exprimer ainsi, je sentais une boule au niveau de ma gorge, mes crocs étaient en train de se dévoiler dans ma bouche, et ça me perturbait... J'avais envie de le mordre, de bondir sur lui telle un fauve et de planter mes crocs dans son cou... Si à ce moment je faisais quoi que ce soit, je m'en voudrais, déjà de une de le blesser et de deux, de le faire fuir alors que je venais à peine de le rencontrer... Ma respiration s'accéléra, j'avais mal à la gorge tellement ça me brûlait... Il fallait que je me concentre sur autre chose, que je pense à autre chose... Du coup je me mordis inconsciemment la lèvre inférieure qui laissa perler une goutte de sang vif, une couleur assez sombre, mais ça restait du sang... Je léchais ma lèvre, c'était comme une manière de me retenir de mordre le jeune homme, et si cela se trouvait je le dégoûtais... Je ne savais plus quoi faire ou comment agir, il se douterait que j'étais mal à l'aise et que quelque chose n'allait pas...Comment pourrais-je détendre l'atmosphère? Lui reparler alors qu'il ne s'était à peine présenté??

" Tu...tu viens souvent ici sur le toit, ou c'est une des rares fois? Je...te paraît étrange pas vrai? Tu as dû remarquer que je n'étais pas vraiment humaine, non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Ishidara

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 23

It's a secret!
Âge: 17 ans
Pouvoir: Qui me voudrait... :'(

MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Mar 13 Déc - 17:54


Parfois, la joie est tellement intense, qu’on ne sait pas comment l’exprimer. Par des cris, des sourires, en sautillant, en pleurant… On ne sait plus, alors on se contente du minimum. On esquisse un sourire à son partenaire, les yeux brillants, le cœur battant. Cette adrénaline, ce plaisir compresse votre cœur d’une façon plus ou moins agréable. Vous donnant l’envie de hurler votre bonheur aux autres. C’était ce que je ressentais dans ce genre de moment. Une envie incompréhensible d’aborder un passant, rien que pour l’informer, qu'il est heureux. C’était futile. Après tout, les personnes comme lui le sont souvent. Il nous suffit d’un petit rien, pour avoir envie de mettre la terre entière au courant. Mais là, ce n’était pas rien. C’était même je dois dire, beaucoup trop. Il planait dans un nuage de douceur. Ses yeux regardaient la lune, d’un air rêveur et occupé. Il était présent uniquement physiquement, admirant les beautés toute simples que la nature lui offrait. En quelques secondes, des réflexions s’enchaînaient dans ma petite tête. Son cerveau en ce jour, avait reçu de multiples secousses, tout comme son cœur, qui avait eut le temps de se briser une vingtaine de fois, avant que quelqu’un ne recolle les morceaux en un rien de temps.

- Je suis venu ici car, j'arrivais pas à dormir. Je voulais un peu sortir de cette atmosphère pesante.

Les gens brisent facilement un cœur, mais la plupart du temps, le laisse comme il est. En des millions de petits morceaux… Et parfois, ils osent repasser devant, sans regrets, sans remords. Avec de l’ignorance, du je-m’en-foutisme cruel. Ils ne daignent même pas poser les yeux sur votre petite personne. Car après tout, pourquoi regarder un être qui n’a plus de véritable cœur ? Cet organe est trop précieux ! Pourquoi les gens sont-ils si méchants ? Et aussi ! Pourquoi certains partent avec ? Hein ? A quoi ça sert de… d’arracher une âme ? De ne jamais lui rendre ? Des personnes sont décédées ainsi ! Elles sont mortes. Mortes d’amour. Le plus gros chagrin, que la planète puisse connaître… L’amour ne semblait pas être un beau sentiment par moment. Le mal dominait dans sa tête, quand on parlait de cœur qui battait. De rougissements incessants. Il avait tellement vue de personne, souffrir à cause de ça. Sombrer. Broyer du noir. M'enfin, on est dans le hors sujet là, Jude venait de confirmer qu'elle n'était pas humaine. Et notre pauvre, Soren n'en était pas malheureux. Après tout, il est à Magic Youth.

- Étrange? La lune est d'une couleur bizarre, une fille qui traine dans le toit de l'établissement... En plus, tu dis que tu n'es pas humaine... Je trouve ça... En fait, je trouve pas cela étrange après tout, j'ai déjà vu pire.


Cette fille le fit rire à en mourir, étrange? Ce qui est étrange, c'est cette situation. Franchement, c'est quoi cet endroit?! Soren n'a véritablement pas de chance, pourquoi n'est-il pas dans un désert, hein? Bah, je ne saurais trouver la réponse.

- Vampire heiin? Tu es une vampire?... d'un ton plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jude Gilmore

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 12/12/2011
Age : 28

It's a secret!
Âge: 21 ans
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Ven 16 Déc - 20:25

Il était venu ici parce qu'il n'arrivait pas à dormir...c'était une réponse qui semblait logique, et peut-être aussi que c'était à cause de cette pleine lune rouge sang... C'était aussi pour cela que je ne dormais pas, mais surtout à cause de cette maudite vision que j'avais eu, et aussi parce que j'étais tombée sur lui....Un vampire ne dors pas, mais moi oui, c'était encore ce côté humain en moi...Puis sa phrase suivante me sortit de mes pensées...

- Étrange? La lune est d'une couleur bizarre, une fille qui traine dans le toit de l'établissement... En plus, tu dis que tu n'es pas humaine... Je trouve ça... En fait, je trouve pas cela étrange après tout, j'ai déjà vu pire.

Ainsi il avait vu pire, c'était comme si il souffrait en silence, mais je n'osais pas lui en parler, je n'avais qu'une envie...planter mes crocs dans son cou... Cette envie était de plus en plus grande, il allait me prendre pour une folle, j'en étais sure...

"Tu...tu devrais me fuir au lieu de rester sur le toit... Je suis bel et bien un vampire, et je t'avouerais que je suis attirée par ton sang..."

Peut-être que le lui avouer ne faciliterait pas les choses, mais au moins j'avais ce poids en moins dans la poitrine... Mais je savais que j'allais culpabiliser, surtout s'il s'enfuyait...J'étais perdue dans mes pensées, lorsque je ressentis de forts "battements" de coeur si je pouvais m'exprimer ainsi, je sentais une boule au niveau de ma gorge, mes crocs étaient en train de se dévoiler dans ma bouche, et ça me perturbait... J'avais une folle envie de m'abreuver de ce nectar rouge, de sang d'une personne vivante... Il n'y avait que nous deux sur le toit, si je le mordais, personne ne le verrait, mais lui s'en souviendrait et finirais par me fuir comme la peste...J'étais de plus en plus mal à l'aise, j'étais sur le point de m'évanouir, mais le sang que j'avais fait couler de mes propres lèvres me fit tressaillir... Je m'étais promis de ne jamais remordre un humain sans son accord... Je devais tenir cette promesse, sinon je me dégoûterais moi même... Je me relevais, mes yeux se posèrent sur le cou de Soren, et je m'approchais petit à petit de lui...Je ne voulais pas faire de geste brusque, mais je me doutais qu'il reculerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Ishidara

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 11/11/2011
Age : 23

It's a secret!
Âge: 17 ans
Pouvoir: Qui me voudrait... :'(

MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   Sam 17 Déc - 10:06

Car il suffit parfois de prendre son envol pour arriver à l’endroit tant désiré. Une petite touche d’envie profonde que personne ne pourrait disgracier. Quelque chose de pensé et gravé. Un moment d’inquiétude… puis tout s’envole. Des lettres, des mots, des phrases, tout se dilate dans le ciel, pour finir en parfaite fumée. Triste et la vie, mais si vous n’êtes pas un minimum entêté, vous n’arriverez à rien. Telle est la dure réalité. Il faut le vouloir pour l’avoir, ou bien tout simplement être doué et riche. Car sinon… rien ne peut vous appartenir. Même pas l’avenir que vous auriez tant visé. C’est pour cela qu’il ne faut pas confondre : rêve et réalité. Car les capacités s’entremêlent souvent à ce sujet. Pour vous agacer, pour vous semer d’embûches, tout comme peut-être vous aider.

Tu rougis sous la gêne lorsque quelque chose d’honteux sort sans le vouloir de ta gorge. Tu te sens mal. Mais ce n’est rien, car au fond, même ton subconscient a son opinion et souhaite le partager. Tu n’as pas à t’en vouloir. Après tout… c’est qu’il y avait un élan de vérité dans la question dite. C’est ainsi que l’amour a été conféré. Pour stimuler ce subconscient et le pousser à sortir. Comme elle vient de le faire avec moi. Et pourtant… pas avec la personne dont j’aurais rêvé. Non… pas du tout même… Elle était un vampire capricieux. Soren n'était pas du genre à laisser son sang à n'importe qui. Bien qu'il eut quelques désagréments... Je ne pourrais pas dire ce qui est attirant chez elle, en tout cas cela affublé notre pauvre jeune homme. Son sang était attirant, première nouvelle ! Non, mais oh ! Tous les humains ont du sang ! Dire qu'il pensait que son entrée à Magic Youth n'était qu'un rêve. Malgré ça, notre jeune homme n'a pas le choix. Il doit fuir. Fuir ? On est pas dans pokémon, suffit qu'elle face deux pas pour l'attraper. Il faut trouver une solution qui puisse le faire sortir de cette situation.

- Mon sang n'appartient qu'à moi... Je suis désolé...

Il s'approcha d'elle mettant son front contre le sien. Finalement, la conclusion qui résulta était faux. Les vampires n'ont pas un corps glacé comme prétendaient les livres. A vrai dire cela pourrait-être gênant, si il se faisait mordre juste en faisant ça. Est-il stupide? Peut-être... En tout cas ces derniers mots ne raisonnaient pas comme de la peur, au contraire, c'était de la curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bien drôle de rencontre ( Soren Ishidara)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Vous dirai-je « tu », ou bien me diras-tu « vous » ? »
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic-Youth  ::  :: Domaine de la Pension :: Toit-
Sauter vers: